Menu principal

Indicateurs du climat des affaires de la Banque de France – Avril 2020

Depuis la mi-mars, début de la phase de confinement liée à la pandémie du COVID_19, l’économie régionale a enregistré un net repli de son activité qui se confirme en avril aussi bien dans l’industrie que dans les services marchands. En mai, les professionnels encore prudents et réservés, anticipent une légère amélioration de l’activité dans ces deux composantes de l’économie régionale.

L'essentiel

Industrie : La pandémie qui touche le territoire national a un impact économique important pour la région avec, en avril, un nouveau recul de la production. À court terme, les prévisions sont prudentes, anticipant néanmoins une légère amélioration de l’activité.

Services marchands : Dans cette composante majeure de l’économie régionale, la crise sanitaire a fortement impacté le niveau des transactions, qui accuse un nouveau recul. En mai, les professionnels anticipent une stabilisation globale de l’activité qui reste conditionnée à la réussite du déconfinement.

BTP : À l’arrêt depuis la mise en place du confinement, l’activité du bâtiment et des travaux publics s’est inscrite en forte baisse. Aucune évolution significative n’est attendue dans les prochains mois.

Pour en savoir plus

Télécharger la Conjoncture régionale en avril 2020 - Banque de France