Menu principal

18.12.2019 - Tous Acteurs

Tous Acteurs - Municipales 2020 : les jalons d'un « pacte de confiance vertueux » désormais posés

Cette démarche participative mobilise le monde économique et impulse le débat d’idées entre 33 partenaires, en amont des municipales de 2020. La feuille de route qui en découle a été restituée le 17 décembre au Palais de la Bourse, en présence de nombreux représentants du monde économique.

La démarche « Tous Acteurs » est pour le moins inédite et c’est déjà en cela qu’elle se gravera dans le marbre. 31 structures qui font l’économie locale, associations, syndicats salariés et patronaux, fédérations professionnelles, zones d’activités et autres organes consulaires ont parlé d’une même voix à l’aune des prochaines municipales pour poser une vision à 30 ans de Marseille-Provence, « une vision d’avenir, mais des actions concrètes et urgentes », relève Katia Blanc, membre élue CCIMP . 33 partenaires qui se sont approprié cette dynamique participative tout en « gardant chacun son ADN », note de son côté le vice-président délégué aux filières et grands projets métropolitains Maurice Wolff...

Le résultat, c’est une feuille de route délivrée le 17 décembre dernier au Palais de la Bourse, cinq défis posés dans la transversalité, chacun décliné en trois projets concrets. Soit 15 leviers de dynamisation pour « entrer dans le XXIème siècle, créer de l’inclusion et recoudre notre territoire », synthétise le président Jean-Luc Chauvin. Le territoire le vaut bien, et cela, ce sont déjà les 32 experts français et internationaux, sollicités dans le cadre de Tous Acteurs, qui le disent. «Le sentiment final, c’est que l’enthousiasme et l’optimisme de ces experts nous obligent », analyse encore le président.

En effet, plus que les acteurs du cru, ils savent pointer du doigt les réussites locales, du parc national des calanques à Thecamp, de Gyptis à l’Europole de l’Arbois, d’Euromediterranée  à AMU,  fusion des trois universités de l’académie. Ils évoquent le rôle à jouer de la cité phocéenne - intégrant prochainement le top 5 mondial des villes les plus connectées -  dans le monde de la data. Ils ne négligent pas l’incontestable position géostratégique de Marseille Provence, passerelle entre deux rives. « En 2050, nous devrons accepter que nous serons le trait d’union entre une Europe vieillissante et une Afrique en extension », confie Jean-Luc Chauvin. 


Des idées folles... mais réalisables


Et la condition sine qua non pour assumer pleinement ce destin... c’est « d’effectuer un saut quantique », en relevant ces cinq défis. Soit « donner envie de travailler ici », « dessiner la métropole durable en Méditerranée »,  « Combiner foncier, mobilités et connectivités physiques et numérique », « assumer notre vocation mondiale » et enfin, « co-gérer les projets clés du territoire »... Des défis ambitieux auxquels les 33 partenaires de Tous acteurs ont voulu donner vie avec une floraison d’idées folles : « Flybus sur l’Etang de Berre, RER reliant Aix, Aubagne, Vitrolles et l’Aéroport, Tripadvisor de l’action publique ou tramways à double usage, dédiés la nuit à la logistique urbaine et à la livraison de colis. Et cette dernière idée peut se mettre en place très vite... » La concrétisation de ces actions dépend bien sûr de la volonté politique des 92 futurs maires, élus d’ici quatre mois. Mais aussi, de la relation de confiance et de co-construction qui peut s’initier entre ces édiles et le monde économique. « Ensemble et sans cloisonnement, nous avons réussi à nous parler. Nous sommes donc à votre disposition pour travailler à la réalisation de ces propositions, auxquelles nous tenons fermement », sera-t-il dit en conclusion. Les jalons de ce « pacte de confiance vertueux » sont désormais posés.