Menu principal

24.01.2017 - Tourisme

Appel à projets : Recherche entreprises innovantes, récompense à forte valeur ajoutée

Le réseau des CCI de PACA réactive Tourisme Innov, un accompagnement qui capitalise sur toutes les bonnes pratiques en matière de stimulation de la créativité et d’accélération de projets. Numerus clausus : 50 places. Deadline : 26 mars.

Mots clés : 
Imprimer cette page

« Si les études ont longtemps montré que notre région n’exploitait pas son potentiel d’innovation, différentes initiatives publiques et privées permettent aujourd’hui de disposer d’outils et de dispositifs performants pour incuber, accélérer et financer des projets innovants, notamment dans le monde numérique et multimédia : bourse aux opportunités, ateliers de créativité, start-up week-end, incubateur belle de Mai, Tremplin Voyage Privé, Accélérateur Marseille Innovation/Uppyhub, Incubateur Provence Travel Innovation…», liste Patrick Merdy, responsable de projets tourisme, insistant sur le fait qu’une « véritable dynamique de l’innovation touristique s’est créée en PACA. L’innovation, comme un véritable facteur de différenciation, ne fait plus débat ».

Pour autant, pointe le conseiller, « le portage d’innovations par des entreprises touristiques restent toujours complexes, les professionnels du secteur disposant rarement des compétences et du temps disponible pour porter des projets à leur terme ». C’est en partie pour pallier ces difficultés et couvrir une phase peu couverte, plus en amont, que, depuis quatre ans, l’ensemble des CCI de PACA ont initié sur l’ensemble du territoire un dispositif d'accompagnement - Tourisme Innov - sous la forme d'ateliers visant à stimuler l’innovation touristique auprès des TPE et PME et porteurs de projets innovants, en associant plusieurs techniques de créativité via un concept à la croisée de l’intelligence collaborative, de la co-création, de l’esprit « hackathon » et de l’accélérateur.

« Après avoir étudié, analysé, décortiqué les facteurs de succès et leviers de l’innovation, avoir suivi de près tout ce qui se fait en matière d’incubation et d’accélération de projets, on a mis au point cette nouvelle proposition qui capitalise sur toutes les bonnes pratiques en la matière », explique le porteur du projet à la CCI Marseille Provence. Finalité, un tir, plusieurs cibles : permettre l’accélération d'innovations dans le tourisme et les déployer dans l’écosystème touristique régional.


Clôture : 26 mars

La dernière édition avait permis d’accélérer 50 projets et une finale avait distingué trois lauréats (cf. plus bas) à l’issue d’une évaluation par un jury de professionnels portant sur leur ancrage territorial, leur durabilité (économique, social et écologique) et leur capacité à développer un tourisme mieux réparti dans l’espace et le temps.

Elles récidivent cette année pour la quatrième fois et un appel à projets auprès d’une centaine d’entreprises a été lancé (avec clôture le 26 mars, 120 projets sont d’ores et déjà inscrits) en vue de sélectionner une dizaine d’entre elles pour chacun des ateliers organisés dans quatre territoires (Bouches-du-Rhône; Var  Alpes-Maritimes et Vaucluse). Soit 50 places. Elles entreront alors dans un processus d’accélération de 5 semaines. L’idée est d’amener les projets retenus le plus loin possible. Comprendre : passer de l’infusion d’une idée à la faisabilité jusqu’à la formalisation d’une proposition prête-à-commercialiser. Et d’en rendre trois éligibles au fonds d’amorçage de la région PACA (21 K€)

« Dans les ateliers, on travaille toutes les dimensions : le marché, ses manques et ses besoins, l’exploration d’éventuelles opportunités, la définition de la proposition de valeur, les axes de différenciation, les premières pistes d'accès au marché. Ces éléments sont testés en mini-application « lean startup » (tester très rapidement à moindre coût les hypothèses clés du projet, en tirer les conclusions immédiatement et avancer en évoluant le cas échéant, ndlr) et challengés par un panel de coaches et de personnes extérieures ».

Une finale, le 31 mai, départagera une douzaine de projets innovants qui seront présentés devant un jury composé de professionnels du tourisme, lequel sélectionnera les 3 projets lauréats, qui seront éligibles au fond d'aide à l'amorçage de projets innovants de la région et bénéficieront « d'un soutien en ingénierie pour accélérer leur mise en marche ».

 

A.D

Photo ©DR :  Lauréate en 2016, Sensafood est un appli qui permet de traduire instantanément un menu en plusieurs langues.

Plus d'infos sur Tourisme Innov

Contact : 0810 113 113

 

Les Lauréats 2017

DEJEUNER SUR L’HERBE

Qui n’a jamais rêvé de se faire livrer un déjeuner au champagne sur son spot de randonnée préféré, ou d’inviter des amis à un apéritif sur l’herbe dans tel coin enchanteur ? Ce sera désormais possible grâce au projet d’Anne-Laure Noga et Cyril Lablanche : leur société offrira aux touristes en villégiature dans le Lubéron un service de livraison de savoureux pique-niques sur mesure, commandés sur Internet, réalisés par un vrai chef avec des produits de pays et livrés en camion réfrigéré. Du panier champêtre à partager en amoureux au buffet de mariage bucolique, la promesse d’une expérience épicurienne hors du commun…

MYLITTLEADVENTURE

Co-fondée par Valéry Bernard, MyLittleAdventure est une startup technologique qui propose aux professionnels du tourisme de loisirs et d’affaires (plate-formes de réservation, agences, hôtels, concierges, etc) de bénéficier de sources de revenus complémentaires grâce à son moteur de recommandation d’activités. Cette solution BtoB permet en effet de cerner les goûts et les attentes des touristes et de leur proposer des activités de loisirs hyper-personnalisées à faire à destination : une promenade en vélo électrique, un cours de pâtisserie, une visite nocturne dans un musée… La société, qui possède un catalogue de plus de 100 000 produits, a déjà séduit des clients comme B&B hôtels, Gites de France et Carlson Wagonlit Travel.

OUISPEAK

Imaginée par Valentin Effantin, Ouispeak sera la première application au monde de mise en relation (vocale et vidéo) de touristes avec des interprètes, chinois et japonais dans une première phase de test. L'application s'adresse aussi bien aux touristes chinois et japonais en voyage en France qu'aux Français attirés par un séjour en Chine ou au Japon. L'appel repose sur la connexion internet du mobinaute, un texte sous la vidéo permettant de continuer à échanger lorsque le réseau n'est pas optimal. La flotte d’interprètes étant disponible 24h/24, l’application sécurise le voyageur quels que soient le moment et l'endroit. Le modèle économique s'inscrit dans un schéma BtoBtoC : les tours opérateurs, e-voyagistes ou chaînes d'hôtels achètent des packs d'interprétariat correspondant à un volume d'heures mensuelles à Ouispeak. En retour, Ouispeak envoie à ces professionnels des codes d'accès à l'application, qu’ils sont ensuite libres d'offrir ou de revendre à leurs clients.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités

Vidéos

LAURÉAT TOURISME INNOV 2017 : Les déjeuners sur l'herbe

LAURÉAT TOURISME INNOV 2017 : OUISPEAK

LAURÉAT TOURISME INNOV 2017 : My Little Adventure