Menu principal

06.12.2013 - Territoire

L'OCDE nourrit l'espoir de la métropole Aix-Marseille-Provence

En plein cœur de la construction métropolitaine, l'étude de l'OCDE sur la métropole Aix-Marseille-Provence fait souffler un vent d'espoir et d'optimisme pour ce territoire.

Sa présentation, ce jeudi 5 décembre, par le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, fut occasion de souligner l'implication de la société civile et notamment du monde économique – souvent le plus sensible à l'importance de produire des politiques publiques à la bonne échelle - et le travail de la Mission de préfiguration de la métropole qui devrait être renforcée.

Sans négliger une lecture précise des problèmes qui touchent la métropole en construction - un territoire particulièrement inégalitaire (avec des problèmes de chômage, de logement et de transports importants) et la plus fragmentée de l'OCED sur le plan institutionnel -, le rapport en souligne les potentiels extraordinaires. « Ici c'est de l'or en barre, commentera même la ministre Marylise Lebranchu, il n'y a pas beaucoup de sites en Europe et au-delà qui ont autant d'atouts »

Angel Gurria, secrétaire général de l'OCDE, soulignera ainsi « le dynamisme économique de la métropole (2e créatrice d'emplois entre 2002 et 2012), et ses progrès en matière d'innovation et d'attractivité ». Il mettra en exergue : « son positionnement stratégique qui ouvre la France et le Continent sur la Méditerranée et le Monde. Ce rapport est une feuille de route, il faut maintenant tracer la voie de la croissance inclusive et durable, notamment en simplifiant le volet institutionnel, mais aussi en confortant le dialogue et la proximité avec les territoires. »

Jacques Pfister présent à cette occasion a souligné la qualité du rapport de l'OCDE et rappelé la nécessité d'associer encore plus étroitement le monde économique au pilotage de la métropole et de son projet.

Accéder au rapport complet de l'OCDE "Vers une croissance plus inclusive de la métropole Aix-Marseille" ainsi que la synthèse