Menu principal

10.07.2014 - Territoire

Un nouveau bateau-porte pour la forme 10 du port de Marseille

Les plus grands paquebots du monde pourront être accueillis à partir de juin 2015 pour des opérations de maintenance ou de réparation dans la forme 10 de radoub du Grand Port Maritime de Marseille. Une nouvelle retombée de l'essor de la croisière.

Mots clés : 
Imprimer cette page

Les dimensions sont impressionnantes : 87,35 m de long, 15 m de large, 13,30 m de hauteur pour un poids de 9 100 tonnes. Le futur bateau-porte de la forme 10 du Grand Port Maritime de Marseille, la plus grande de Méditerranée avec ses 465 m de long, se construit sous l'égide d'un groupement d'entreprises piloté par Spie Batignolles TCPI. L'équipement permettra, après son achèvement en juin 2015, de réaliser l'étanchéité de la forme et son assèchement en vue des opérations de réparation et de maintenance des navires. Le GPMM veut attirer principalement une partie de la flotte des compagnies de croisières qui naviguent dans les eaux méditerranéennes, mais il n'exclut pas d'y recevoir aussi des porte-conteneurs.

Adapté à un besoin

Quand le Club de la Croisière Marseille Provence est né en 1996 sous l'impulsion de la CCIMP, de la Ville de Marseille et du GPMM, il était difficile d'imaginer que l'attractivité de Marseille, comme escale ou tête de ligne, permettrait de proposer un jour aux armateurs mondiaux une telle offre apte à répondre à leurs besoins. Aujourd'hui, la réussite enregistrée permet de renforcer la réparation navale industrielle dans les bassins Est, démontrant ainsi que la croisière n'est pas qu'une activité annexe. Compte tenu de sa taille, l'infrastructure, inutilisée depuis 2002, pourra accueillir les plus grands paquebots (plus de 350 m de long) circulant dans le monde.  L'investissement global s'élève à 28,1 millions d'euros dont 13,35 millions d'euros pour le seul bateau-porte. Environ 260 emplois devraient découler de la remise en service de la forme 10. L'exploitation sera assurée par le groupement constitué du constructeur Mariotti et de San Giorgio del Porto et sa filiale Chantier Naval de Marseille.