Menu principal

16.07.2020 - Reprise

100 milliards de plus pour relancer l'économie

Une série de mesures ont été annoncées depuis le 14 juillet pour préparer la relance, dont plusieurs concernent directement les entreprises.

Mots clés : 
Imprimer cette page

Le Président de la République, puis le Premier ministre et enfin le ministre de l’Économie se sont succédés depuis le 14 juillet pour dévoiler avec plus ou moins de précisions toute une série de mesures entrant dans le champ de « l'après Covid ». Plusieurs concernent directement les chefs d'entreprises, avec un plan de relance d'au moins 100 milliards d'euros. Il viendra à partir de la rentrée et pour deux ans s'ajouter aux 460 milliards déjà engagés depuis la crise sanitaire. 38 milliards iront à la préservation de l'emploi, 40 à l'industrie, 20 à la transition écologique.
 

Port du masque obligatoire 
 

Le port du masque dans les lieux publics clos, qui devait être rendu obligatoire à partir du 1er août le sera dès la semaine prochaine, suite à un décret qui sera adopté au plus tard mardi 21 juillet. Les entreprises qui accueillent du public seront à priori concernées. 
 

Fiscalité


Le gouvernement annonce une réduction des impôts de production à hauteur de 20 milliards d'euros sur deux ans. Cette mesure doit favoriser la relocalisation d'industries. Les impôts de production représentent 25% de la fiscalité des entreprises. 

La dette et l'Europe financeront les 100 milliards engagés par l’État, sans recours à de nouveaux impôts.
 

Jeunes 
 

Les employeurs embauchant un jeune seront exonérés de charges sociales. Ce « dispositif exceptionnel de réduction du coût du travail, à hauteur de 4000 euros par an » sera réservé aux jeunes de moins de 25 ans rémunérés jusqu'à 1,6 Smic. Il concernera toutes les entreprises et s'étalera sur au moins un an. Le gouvernement va créer 200 000 places dans les formations qualifiantes supérieures afin de permettre aux étudiants qui ne trouveraient pas de travail de poursuivre leurs études. Les boursiers pourront à partir de septembre manger dans un resto U pour 1€. Parallèlement, 300 000 nouveaux contrats d'insertion vont s'adresser aux jeunes en difficulté. Le service civique accueillera 100 000 volontaires de plus.
 

Écologie


La France va investir dans le fret ferroviaire, les trains de nuit et les petites lignes. Le gouvernement va soutenir « à hauteur de plusieurs milliards d'euros » la rénovation thermique des bâtiments et lancer un « plan vélo ».

 

Social


Mises entre parenthèses durant la crise, les réformes des retraites et de l'assurance chômage vont faire l'objet de nouvelles négociations. Si les régimes spéciaux sont appelés à disparaître au profit d'un régime universel, les mesures destinées à équilibrer les comptes devraient disparaître du champ des discussions. Le gouvernement entend créer un cinquième branche de la Sécurité sociale, centrée sur la dépendance.

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités