Menu principal

29.05.2020 - Reprise

Covid-19 : Ce qui change à partir du 2 juin

La 2e phase de déconfinement présentée le 28 mai, précise les nouvelles règles et la réouverture de nombreux lieux assortie de fortes contraintes pour certains secteurs.

Les salariés en télétravail qui gardent leurs enfants pourront revenir travailler, puisque les écoles, les collèges et les lycées rouvriront progressivement à partir du 2 juin. Le principe du recours au télétravail reste néanmoins privilégié. Les colonies de vacances prendront ensuite le relais à partir du 22 juin. La situation restera pour autant perturbée et le retour à la normale ne devrait intervenir qu'à la rentrée de septembre.
 

Ouverture des bars, cafés et restaurants
 

La mesure était attendue par des milliers de chefs d'entreprises, les cafés, bars et restaurants peuvent ouvrir à partir du 2 juin. Ils devront observer des mesures sanitaires : interdiction de consommer debout, pas plus de dix convives ensembles, un mètre de distance entre chaque table, port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements.

L'ouverture des centres commerciaux de plus de 40 000 m2 n'a pas été évoquée.
 

Culture, tourisme et événementiel
 

Tout d'abord, l'interdiction des déplacements de plus de 100 kms disparaît à partir du 2 juin. Une bonne nouvelle pour le secteur du tourisme, mais aussi pour toutes les sociétés ayant une activité nationale ou accueillant du public. Le nombre de trains circulant devrait revenir très vite à la normale. Mais un siège sur deux reste condamné (sauf pour les familles), les voyageurs doivent porter un masque en permanence et les services de type restauration ou accompagnement d'enfants sont toujours suspendus.

Les théâtres et salles de spectacle (- de 5 000 spectateurs), peuvent également ouvrir sous condition de règles de distanciation strictes, uniquement en places assises, avec gestion des flux et port du masque obligatoire.

La célébration des mariages redevient possible, sous réserve du respect de la distanciation physique.

Les parcs et jardins ouvrent dès le samedi 30 mai. Les musées, monuments, plages, lacs et plans d’eau suivront à partir de lundi 1er juin.  

Les villages de vacances, parcs de loisirs, auberges et campings sauvent en partie leur saison estivale avec un ouverture possible dès le 2 juin, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Là encore les règles de distanciation vont modifier les modèles économiques. Il reste à savoir quelle clientèle ils recevront : uniquement française ou européenne ?

Pour l'instant, les rassemblements de plus de dix personnes restent interdits dans l’espace public, tout comme les sports collectifs et de contact. Les discothèques et salles de jeux, les stades et hippodromes ne peuvent ouvrir leurs portes. Le gouvernement réexaminera toutes ces restrictions le 21 juin.
 

Déplacements inter-européens
 

Les frontières intra-européennes restent fermées jusqu'au 15 juin. Leur ouverture, tout comme celle des frontières extra-européennes s'inscrira dans le cadre d'une décision commune des 27. Édouard Philippe affirme être « favorable à la réouverture des frontières intérieures de l'UE au 15 juin, sans quatorzaine ». Mais la France appliquera des mesures de réciprocité si des pays ferment leurs frontières ou décident d'une quatorzaine pour les Français pénétrant sur leurs sols.

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités