Menu principal

15.07.2020 - Port

Marseille Fos en route vers la relance

Le port de Marseille Fos a présenté son plan pour une relance de l’activité portuaire. Il compte ainsi maintenir une grande partie de ses investissements et accompagner ses clients affectés par la crise sanitaire mondiale.

La perte de trafic global du port de Marseille Fos pour le premier semestre 2020 s’élève à 15%. Malgré ce ralentissement d’activité, le Port compte bien soutenir l’économie portuaire et le Conseil de surveillance a décidé de maintenir la majorité de ses investissements de l’année et de soutenir ses clients touchés par la crise économique.
 

Une perte d’activité qui se confirme


En 2019, le port de Marseille Fos avait atteint une croissance de 6% avec 169,5 millions d’euros de chiffre d’affaires et 79 millions de tonnes de trafic total. En constante progression depuis 2013, l’année 2019 a permis de consolider sa position de leader en France.

Affecté par la crise dès le début du mois de mars en raison de la situation en Asie, le Port a subi les conséquences économiques pendant trois mois avec un impact sur l’ensemble des secteurs d’activité. Résultats : 5,9 millions de tonnes de trafic en moins comparé au premier semestre 2019, soit 33,6 millions de tonnes au total.

Le trafic de passagers a subi de plein fouet la fermeture des frontières. Pour les lignes régulières ferries on constate une diminution de 59% de passagers et pour les croisières de 84% comparé au premier semestre 2019.

A contrario, certains secteurs sont en hausse, comme les échanges de céréales qui ont subi une augmentation de près de 21% ou encore les vracs liquides, avec les importations et exportations de bio-carburants et de gaz naturel liquéfié (GNL), en croissance de 2% depuis janvier.

« Le port de Marseille Fos n’a jamais cessé de fonctionner, ce qui a permis d’atténuer les effets de la crise. Ceci grâce à de nombreux facteurs et notamment à la cohésion efficace des acteurs de la place portuaire de Marseille Fos. C’est bien avec l’ensemble des acteurs privés comme publics que le port de Marseille Fos a réussi à maintenir un niveau d’activité minimum et qu’il réussira sa relance », précise Hervé Martel, Président du directoire du port de Marseille Fos.


57 millions d’euros d’investissements


L’économie portuaire génère plus de 41 000 emplois sur le territoire. Pour soutenir la croissance du territoire et du pays, le Conseil de surveillance du port de Marseille Fos maintient ainsi ses investissements à hauteur de 57 millions d’euros pour les projets suivants :

  • Chantier de la future gare maritime internationale du Cap Janet. Le démarrage des travaux est prévu à la fin de l’été un pour une mise en service en 2022, 
     
  • Construction de la nouvelle infrastructure d’atterrage de câbles sous-marins. Le port s’engage à livrer la première phase pouvant accueillir jusqu’à six câbles, d’ici fin 2020. A la 9e place mondiale des hubs numériques, Marseille pourrait entrer prochainement dans le top 5, 
     
  • Augmentation de la capacité des terminaux à conteneurs de Fos. Il s’agit de l’aménagement d'un nouveau quai de 240m de long. Sa mise en service est prévue à la fin du 3e trimestre 2020, 
     
  • Amélioration des installations ferroviaires des terminaux à conteneurs de Fos. Il vise à améliorer la circulation des trains entre les terminaux conteneurs Eurofos et Seayard. Une opération de 22M€, qui sera mise en service à horizon 2023, 
     
  • Aménagement du bassin de réparation de Yacht de Monaco Marine, avec la mise en service d’un ascenseur à bateau de 6000 tonnes à horizon 2022, 
     
  • Programme de connexion électrique des navires à quai (Cenaq). Un investissement de 20 millions d’euro, qui prévoit le raccordement au réseau ENEDIS à horizon mi-2024.


Des mesures commerciales pour fidéliser les clients


Ce plan d’investissements, s’accompagne également de mesures commerciales à hauteur de 5,6 millions d’euros pour renforcer cette dynamique de relance économique de la place portuaire :

  • Jusqu’à 50% de réduction des droits de port pour la filière Conteneur pendant 4 mois à partir de septembre 2020,
     
  • Jusqu’à 30% de réduction des droits de port pour les filières RoRo, Ro-Pax, Voitures à partir de septembre et pendant 3 mois,
     
  • Remise supplémentaire de 50% des droits de port pour la filière Conteneur pour des opérations de transbordement pendant 4 mois à partir de septembre 2020,
     
  • Moratoire sur les pénalités volume de trafic : certaines conventions de terminaux prévoient le versement de pénalités en cas de non réalisation de l’objectif fixé en volume de trafic. Le port de Marseille Fos renonce de manière exceptionnelle à l’application des pénalités,
     
  • Remise sur frais de stationnement : suite à l’arrêt des activités, les navires, notamment ceux de croisière, sont restés en stationnement dans les bassins de Marseille et ont à acquitter une taxe de stationnement.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Port de Marseille Fos

 

Crédit photo : Port de Marseille Fos