Menu principal

09.01.2020 - Partenariat

Une convention avec la FNAIM pour former les collaborateurs dans l’immobilier

La CCI Métropolitaine Aix Marseille Provence et la FNAIM s’associent pour la formation continue dans le domaine de l’immobilier.

Le 7 janvier dernier, la Chambre de commerce et d’industrie Métropolitaine Aix Marseille Provence et la FNAIM ont gravé dans le marbre un nouveau partenariat, lequel vise à développer la formation continue dans le secteur de l’immobilier. Et plus concrètement, à déployer trois nouveaux CQP (Certificat de Qualificaton Professionnelle) au sein du Groupe Ecole Pratique, maison de la formation historique de la Chambre. 

Le partenariat est signé. Il lie la Chambre de commerce et d’industrie Métropolitaine Aix Marseille Provence et la FNAIM. L’objectif : former les futurs collaborateurs du monde de l’immobilier sur le territoire. Sachant que la CCIAMP dispose d’un outil qui a fait ses preuves en cela depuis sa création, voilà 85 ans. « Historiquement, nous avons notre maison de la formation, et c’est le Groupe Ecole pratique. Non loin de Castellane, il forme les futurs collaborateurs de l’entreprise », avance le président Jean-Luc Chauvin. Comptabilité, vente, commerce, informatique et donc à présent immobilier : l’établissement octogénaire sévit en effet sur une large palette de secteurs. Il va pouvoir dès lors déployer trois nouveaux CQP sur l’ensemble du territoire. Le premier vise la gestion de copropriété, « pour lequel nous avons déjà onze inscrits », poursuit le président. Les deux autres formeront à la transaction et à la gestion de biens. Des cursus de 350 heures, une offre solide, complète, et allant au devant de la demande pour Jean-Luc Chauvin, rappelant que c’est la Chambre qui délivre les cartes professionnelles aux agents immobiliers. « Et parmi les critères, il faut des heures de formation. Qu’aucun ne donne donc l’excuse d’un manque de dispositifs en la matière, localement : via ce partenariat, nous apportons la solution pour que les TPE puissent former ici». 


20 écoles des métiers décentralisées
Plus besoin donc d’investir Paris pour se qualifier, en effet. Ce que développe Jean-Marc Torrollion, président de l’Ecole Supérieure de l’Immobilier Business Executive ainsi que de la FNAIM. Car même si le secteur dispose de son établissement dans la Capitale, il se heurte à la pénurie de profils. « D’où notre réflexion : comment aider, sur nos territoires, nos adhérents à former et recruter des collaborateurs ? La solution, c’était le CQP. Nous œuvrons donc à la mise en place de vingt centres de formation décentralisés dans la France entière ». Pour ce faire, Jean-Marc Torrollion a challengé ses présidents, afin qu’ils lancent des appels à projet et trouvent l’interlocuteur idoine, à même de donner vie à ces écoles des métiers. Sur Aix-Marseille-Provence, c’est donc l’Ecole Pratique, sélectionnée par la FNAIM 13, qui en sera la cheville ouvrière. A l’échelle de la « Métropole, l’immobilier c’est 450 entreprises et 3500 salariés. Et ce sont par ailleurs des métiers attractifs, offrant de beaux niveaux de rémunération », avance de son côté Didier Bertrand, président de la fédération départementale. Aucune raison a priori pour qu’ils rebutent d’éventuels candidats. Ne manque donc qu’à concilier l’offre et la demande en rendant ces derniers employables, opérationnels via des formations adaptées. Et reconnues par l’éducation nationale : « il ne s’agit pas de réinventer l’eau chaude ou de faire dans l’exotisme, mais de s’inscrire dans la nomenclature de la profession », martèle Jean-Marc Torrollion.