Menu principal

10.04.2018 - Mobilité

Totem Mobi inaugure une nouvelle station d’autopartage à la CCIMP

Deux véhicules à partager sont désormais disponibles à l’arrière du Palais de la Bourse grâce à un partenariat avec le réseau Totem Mobi et la CCI Marseille Provence.

Mots clés : 
Imprimer cette page

A l’occasion de la restitution des travaux du « Mobility Tour, » lundi 9 avril, au Palais de la Bourse, Laurent Amar, vice-président de la CCI Marseille Provence, délégué à la transformation du territoire aux standards internationaux, Jean-Pierre Serrus, vice-président de la Métropole Aix-Marseille Provence, en charge de la mobilité, Guy Partage, président de Convergence 13 et Emmanuelle Champaud, co-fondatrice et présidente de Totem Mobi, ont inauguré une nouvelle station d’autopartage dédiée à la récharge des véhicules TOTEM.
Installé à l’arrière du Palais de la Bourse, le nouveau site est composé de deux points de recharge accessible au public 24h/24 et 7 jrs/7.

 

 

La particularité de Totem réside dans le choix de son modèle économique, qui minimise les investissements en infrastructures, de manière à pratiquer un prix d’utilisation des voiturettes très bas. « On est à un quart du prix des autres services d’autopartage ». Un choix qui permet d’investir dans les technologies :  « Les voitures n’ont pas de clés, il y a un démarrage en bluetooth donc toute l’intelligence de Totem est dans le smartphone, et l’ordinateur embarqué de la voiture » explique Emmanuelle Champaud.  
Autre argument, contrairement à Autolib (le service d’autopartage déployé à Paris et en Ile-de-France), qui a misé sur beaucoup de bornes en voirie, à la charge de la collectivité et des riverains, « chez Totem on met deux fois mois de bornes, et une moitié est mise en voirie ». A ce titre-là, huit stations vont être installées prochainement sur les grands axes, comme Saint-Charles, Castellane…

Totem propose également aux propriétaires de terrains fonciers en centre-ville, et en capacité d’accueillir du public, d’habiller des véhicules aux couleurs de leur entreprise, en l’occurrence, ici, de l’institution CCIMP, en échange de la possibilité pour tous les conducteurs Totem de se garer et de recharger leur voiture. « Avec la CCIMP, c’est un très bel exemple de partenariat, qu’on espère renouveler très largement avec les zones d’activités, parce on a beaucoup de conducteurs qui utilisent Totem pour aller travailler notamment ceux qui sont en horaires décalés. Mailler le centre-ville avec des acteurs tels que la Chambre de commerce et puis aller dans les zones d’activités, ça fait vraiment partie de notre modèle ».   De son côté, la Métropole insiste bien dans son agenda de la mobilité sur le développement de nouveaux modes de transport comme l’autopartage.