Menu principal

27.08.2020 - Mesures sanitaires

Covid-19 : nouvelles mesures restrictives dans les Bouches-du-Rhône

A Marseille et dans les Bouches-du-Rhône, l'Etat a renforcé les mesures sanitaires depuis le 26 août. Le port du masque obligatoire se généralise à Marseille. Les bars et restaurants du département ne doivent plus recevoir de clients entre 0h30 et 6h du matin.

Mots clés : 
Imprimer cette page

Màj au 07/09/2020

Marseille est confrontée depuis le mois d’août à un pic sans précédent. Marseille accuse en effet un taux d’infection au coronavirus cinq fois supérieur à la moyenne nationale, le plus important de France. Actuellement, le taux d’incidence est de 177 pour 100 000 habitants contre 33 en moyenne nationale et 131 dans les Bouches-du-Rhône.
 

Masque obligatoire, bars et restaurants fermés à 0h30
 

Suite à une réunion de concertation tenue en préfecture mardi 25 août avec les partenaires économiques et sociaux, dont Jean-Luc Chauvin, président de la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence, pour répondre à l’augmentation de foyers épidémiques, la préfecture de Provence-Alpes-Côte d’Azur a pris un certain nombre de mesures contraignantes applicables depuis le 26 août. Désormais, le port du masque est généralisé à l’ensemble de la ville de Marseille jusqu’au 30 septembre. Pour rappel, il est également obligatoire dans certains périmètres touristiques et commerciaux de communes du département (Aix-en-Provence, Cassis, La Ciotat, Sausset-Les-Pins, Aubagne…). 

Les bars, restaurants et commerces d’alimentation générale de l'ensemble du département, qui devaient au départ fermer entre 23h et 6h du matin, ont obtenu une heure trente de plus depuis la publication de l'arrêté du 5 septembre, et peuvent maintenant fermer à 0h30. Le personnel peut rester dans les locaux après 0h30 ou avant 6h pour les activités de type nettoyage.

Des décisions assorties d’un contrôle renforcé des forces de police et de gendarmerie chargées de faire respecter l’obligation du port du masque et la fermeture des établissements.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 € et jusqu’à 3 700 euros et six mois d’emprisonnement en cas de récidive. 

Les restaurateurs, propriétaires de débits de boissons et de commerces alimentaires qui ne respectent pas l’arrêt de leur activité de 23 heures à 6 heures du matin s’exposent à des sanctions financières et à la fermeture administrative de leurs établissements.

Le gouvernement annonce par ailleurs le port du masque obligatoire dans toutes les entreprises à compter du 1er septembre et imposé aux enfants âgés de plus de 11 ans qui s’apprêtent à retrouver les bancs de l’école.