Menu principal

24.09.2013 - Made in Marseille Provence

Lafarge réduit l'empreinte carbone du ciment

Nom de code : CEM V. Ce ciment à taux de CO2 réduit, mis au point dans la cimenterie Lafarge de Bouc-Bel-Air, a été notamment employé dans la construction du MuCEM.

Il est né et fabriqué dans la cimenterie Lafarge de Bouc-Bel-Air d'où sortent quelque 800 000 tonnes par an de ciments très différents. Constituant indispensable des bétons et mortiers, le ciment connaît aujourd'hui une version "écologique" : le CEM V à taux de CO2 réduit.

En 2012, il a représenté une production de 350 000 tonnes dans l'usine provençale, pour approvisionner les grands chantiers tels que le Mucem et ses archives, le tunnel Prado Sud, l'hôpital de la Timone, les Terrasses du Port, Euroméditerranée ou le Stade Vélodrome. Pour diminuer l'empreinte carbone, Lafarge utilise comme combustible les cendres volantes des centrales thermiques, les laitiers des hauts- fourneaux de la sidérurgie locale, mais aussi des pneus, des farines animales et des résidus de l'industrie. "Les émissions de CO2 dans les bétons peuvent ainsi être réduites jusqu'à 40%" indique Lafarge.

www.lafarge.fr