Menu principal

14.06.2019 - International

Sommet des 2 rives : un rendez-vous stratégique pour le « hub » marseillais

Les 23 et 24 juin, Marseille accueillera le Sommet des Deux Rives, qui réunira dix pays du sud et du nord de la Méditerranée. C’est l’occasion pour le territoire de reconquérir une place de choix dans les relations euroméditerranéennes, selon le président de la CCI Marseille Provence.

Mots clés : 
Imprimer cette page

Voulu par le Président de la République, Emmanuel Macron, le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée, vise à relancer la dynamique de coopération en Méditerranée occidentale, en favorisant la concrétisation de projets autour du développement humain, économique et durable. Pour Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille Provence, c’est une opportunité unique pour Marseille qui accueille l’événement de reprendre l’initiative dans la coopération euroméditerranéenne. "Notre ville est historiquement un « hub » naturel entre Europe et Afrique. Elle a été prospère économiquement et culturellement chaque fois qu’elle a su s’ouvrir au bassin méditerranéen, parce que ce petit lac à l’échelle du monde qu’est la Méditerranée, rassemble sur son pourtour 22 pays et 502 millions d’habitants et voit transiter 30% du commerce mondial alors qu’il ne représente qu’1,25% de la surface du globe. Pendant une cinquantaine d’années, nous avons trop tourné le dos à la mer. Le réveil de l’Afrique tirera la croissance de la région. La CCI met tout en œuvre pour que les entreprises provençales nouent des partenariats dans cet Eldorado de développement". Jean-Luc Chauvin s’exprimait le 13 juin devant une assemblée réunie par l’association d’entrepreneurs du territoire nord de Marseille, Cap au Nord Entreprendre, pour discuter d’exportation.

Relevant du Dialogue 5+5 Méditerranée, le Sommet des deux rives réunit, côté sud, la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye, et côté nord, la France, le Portugal, l’Espagne, l’Italie et Malte. Plusieurs autres pays et entités y sont associés : l’Union Européenne, l’Allemagne, les organisations pan-méditerranéennes ainsi que des organisations économiques internationales de la zone et cent personnalités qualifiées de la société civile dont Patricia Ricard, présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard, choisie par la France. Le forum de Marseille ponctue une démarche qui, d’avril à juin, a rassemblé des jeunes, des entrepreneurs, des acteurs sociaux, scientifiques et culturels afin de réfléchir à des propositions qui établiront un nouvel agenda de coopération dans cinq thématiques : « Energies », « Jeunesse-éducation-mobilité », « Economie et compétitivité », « Culture, médias, tourisme » et « Environnement et développement durable ». La réunion de synthèse, préalable au sommet marseillais, s’est tenue à Tunis les 11 et 12 juin.

Ensemblier d’initiatives

Pour Jean-Luc Chauvin, Marseille peut reconquérir sa place de « hub » grâce à l’Aéroport Marseille Provence, en plein essor et 2e aéroport français de fret, au Grand Port Maritime de Marseille, à son positionnement de carrefour de 13 (et bientôt 14) câbles sous-marins internationaux de communication qui la rend incontournable dans l’internet et le stockage et le traitement de données numériques. "Avec ce sommet, le Président de la République donne un signal fort d’un changement de politique vis-à-vis de l’Afrique. Il considère à nouveau notre pays comme un pivot de cette relation. Sur le continent africain, la jeunesse exprime une volonté farouche d’agir pour créer des richesses, hors des circuits et réseaux politiques. C’est un changement fondamental de prisme pour faire du business. Initié en 2017, notre club d’entreprises Africalink réunit déjà une centaine de sociétés de notre territoire. Nous allons ouvrir en Afrique un sixième comptoir pour approfondir encore les pistes de partenariat. Marseille doit être reconnue comme un point de passage économique entre les deux rives. La CCI sera l’ensemblier des acteurs et initiatives qui l’aideront à regagner en visibilité. Nous avons l’état d’esprit pour réussir ".