Menu principal

11.07.2016 - Entreprises

Start-up training en septembre : L’art de pitcher … gagnant

Convaincre en quelques minutes auprès d’investisseurs, prospects, acheteurs… est devenu un passage obligatoire pour les start-ups. Pour acquérir les techniques, la CCI Marseille Provence propose un accompagement avec tests « in real life » lors de conventions d'affaires. 30 places disponibles.

Aux cibles, tu adapteras ton offre. Un business model efficace, tu traceras. Une stratégie marketing originale, tu définiras. Une vision, tu porteras. Un storytelling, tu conteras. Des fonds, tu lèveras souvent. Et le pitch, tu répéteras inlassablement.

Épisode incontournable de la vie d’une jeune pousse, moment clé d’un porteur de projet pour accrocher l'attention des personnes qu’il cherche à convaincre, le pitch est cet exercice de communication un peu particulier consistant à présenter son projet à la façon « fire » ou « elevator » (celui qu'on peut faire à n'importe qui dans l'ascenseur en deux minutes) à un public dont le temps est compté. Ce grand oral sur le format de ceux dont raffolent les grandes écoles françaises est une monnaie courante dans le monde des entreprises innovantes, prises dans une course effrénée aux fonds pour financer leurs développements.

Vendre son concept de façon chronométrée

La littérature relative à la bonne manière de pitcher auprès des investisseurs, prospects, acheteurs, donneurs d’ordre, institutionnels… s’est largement développée depuis que les start-uppers ont réactivé l’esprit d’entreprendre.  L’exercice n’en reste pas moins codifié et un mauvais pitch peut être fatal à la suite d’une aventure entrepreneuriale.

Comment vendre son concept et convaincre de la valeur stratégique d’une entreprise ? Comment être assez impactant dans la démonstration de sa spécificité et de son adéquation avec un véritable besoin ? Comment structurer son intervention ? Quelles sont les attitudes à avoir ? Les points ne pas oublier ? Les pièges à éviter ? Les erreurs à ne pas commettre ? …

La CCI Marseille Provence, en partenariat avec le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Aix Marseille French Tech, initie un programme d’accompagnement des jeunes entreprises - « Startup training » ‑ aux outils de communication mis en œuvre dans le cadre d’Aix Marseille French Tech et notamment les techniques du pitch.

Mise en pratique de la théorie dans des conditions réelles

Ce parcours s’adresse à des entreprises de moins de trois ans, déjà créées ou en démarrage d'activité, « qui proposent des solutions numériques orientées BtoB, ou lancent un nouveau produit ou service sur le marché. Il se décline en plusieurs phases, explique le chef de projet à la CCI Marseille Provence : une formation aux techniques de présentation auprès de différents publics (une vidéo par participant sera réalisée par un professionnel, NDLR), une mise en pratique des techniques apprises lors de la convention d’affaires Top TIC le 18 octobre prochain. Les start-ups participantes bénéficieront d’un espace dédié au sein de la convention et de rendez-vous individuels qualifiés avec des acheteurs grands comptes et donneurs d’ordre. Dix d’entre elles auront également l’occasion, après sélection, de pitcher lors du Financial Innovation Day (le 20 octobre) face à des financeurs potentiels. »

Un atelier de travail en forme de débriefing est prévu courant novembre « afin d’échanger les retours d’expérience, en tirer des pistes d’amélioration en s’appuyant sur les avis recueillis auprès des acheteurs et financeurs au cours des salons et clore ce programme par une session de formation sur le thème : comment bâtir un plan de communication stratégique à moyen/long terme animé par un expert ».

Les candidatures sont ouvertes. La session démarre en septembre. 30 places sont disponibles.

A.D

Plus d’informations sur les modalités pratiques ici