Menu principal

20.02.2018 - Emploi

Job Hopps : la 1ère application mobile de l’emploi à temps partiel

Cette initiative de l’Aixois Hopps Group allié à une poignée de partenaires recense déjà 7000 offres d’emploi.

Mots clés : 
Imprimer cette page

Il y a d’abord un constat : 5 millions de salariés, soit 20% des actifs, ont des contrats en temps partiel, insuffisants en termes de revenu. C’est propre à certains secteurs d’activité comme le nettoyage et le ménage, avec leurs horaires décalés, ou encore la distribution de flyers et d’imprimés sur des périodes ramassées. « En discutant avec les salariés, l’idée de traiter aussi du temps non travaillé et de donner un coup de pouce dans la recherche d’un travail complémentaire a germé », expose Samuel Dewitte, DRH de Hopps Group, le leader privé de la logisitique e-commerce.

Projet collectif

Une réflexion concertée avec la filiale Adrexo et des entreprises partenaires comme Onet, Autogrill, O2 ou Pôle Emploi, a débouché sur l’application smartphone Job Hopps. Ultra simple d’usage, celle-ci permet de géolocaliser les offres d’emploi du créneau temps partiel dans un rayon proche. Un mois après son lancement, les chiffres sont déjà probants : « 3000 téléchargements, 7000 offres de postes, 1000 candidatures et déjà 100 jobhoppers potentiels », se réjouit Frédéric Pons, co-président de Hopps Group. Si l’offre émane essentiellement de grosses entreprises, en passe d’être rejointes par le secteur de la grande distribution, les TPE et PME pourraient rapidement y trouver leur intérêt. Fabrice Alimi, vice-président CCIMP, délégué à l’emploi, se félicite d’«une union des compétences qui va dans le sens d’un développement de l’entreprise, d’une résorption du chômage et d’un partenariat public-privé souhaitable ».

« Nous avons des devoirs envers nos clients mais aussi envers nos salariés, pointe Philippe Arnaud, directeur emploi et ingénierie sociale chez Onet. Notre intérêt commun est de les impliquer et de les fidéliser ».


NC