Menu principal

19.04.2017 - Concours

Phare de l'Entrepreneuriat : 13 finalistes mais 5 lauréats

Ils sont demandeurs d'emploi ou étudiants et ils ont « pitché »pour ravir les suffrages d'un jury qui a fait connaître ses préférences ce 19 avril à l'occasion de la clôture de la 19e édition du concours de l'association étudiante ACCEDE Provence Entrepreneurs de Kedge BS.

 

« Faire d’un demandeur d’emploi aujourd’hui un créateur d’emploi demain ». C’est à grands traits tirés le profil de ce concours de la création d’entreprise baptisé Phare, dont la première vertu est sa pérennité. Voilà 19 ans qu’il a été créé au sein des murs de l’école de commerce de Marseille, aujourd’hui unie à celle de Bordeaux et désormais connue sous le nom de Kedge Business School. L’association étudiante, ACCEDE Provence Entrepreneurs, qui l’organise a d’ailleurs décliné une version sur le campus de Kedge à Bordeaux le 11 avril dernier.

Le principe est simple. Le concours euro-méditerranéen, doté de 50 000 euros qui seront partagés entre cinq lauréats, s'adresse aux étudiants et aux demandeurs d'emploi du pourtour méditerranéen : les régions françaises, (Languedoc-Roussillon, Midi Pyrénées et PACA), et les pays du bassin méditerranéen (Espagne, Italie, Grèce, Maghreb, Égypte et Machrek…). Il y aurait selon l’association environ 40 % de dossiers émanant de l’étranger.

Peu de barrières

Parmi les critères d'éligibilité, peu de contraintes. La plupart des entreprises qui participent au concours ne sont pas encore créées. Toutefois pour présenter son projet, la société doit avoir moins de 6 mois, si l'activité est lancée.

Les critères de sélection sont classiques : la pertinence de l’étude de marché, la cohérence des prévisions, des ressources financières (bien justifiées) et le potentiel de développement…

Mode d'emploi

13 projets ont été présélectionnés en février. Ils ont été invités ce 19 avril à présenter en temps minuté leur candidature à l’occasion de la journée-événement dédiée à l'Entrepreneuriat qui, pour la première fois, ne se tient pas sur le campus de Luminy à Marseille mais à la Villa Méditerranée.

Les 5 lauréats seront connus en clôture dans les catégories innovation, jeune pousse, coup de cœur, local et international. Parallèlement à ce concours, onze conférences, ateliers et workshop sur divers thèmes sont prévus.

La journée se clôture par un débat. Invité d’honneur cette année et parrain de cette édition, Mohed Altrad, dont la fabuleuse aventure entrepreneuriale au départ de Montpellier a fait le tour de France et d'ailleurs. Parmi les autres personnalités, Hapsatou Sy, fondatrice d’Ethnicia et chroniqueuse sur C8 et Antoine Meunier, directeur communication et media de The Camp.

 

 

 

 

Que proposent les 5 lauréats 2017 du concours Phare

 

Prix JEUNE POUSSE   

Mon Grillon - Coline Rohart : Avec son projet, Coline Rohart se donne pour mission de contribuer à un futur durable en « démocratisant le grillon, un super-aliment aux qualités nutritionnelles et environnementales exceptionnelles ».

Prix PUBLIC
O’sol - Enrique Garcia et Idriss Sisaid : O’Sol propose une solution énergétique solaire mobile et modulaire comprenant un générateur dépliable et un système de suivi en ligne.

Prix PACA

onTracks - Philippe Leca : OnTracks est une solution intuitive de guidage composée de bracelets connectés et d'une application dans la pratique des sports outdoor. Il suffit de choisir son parcours sur l’app et de se laisser guider par les vibrations des bracelets.

Prix INNOVATION

Jobbly - Cattaneo Cyril : Jobbly se revendique être « le premier service automatisé, de recrutement de personnel temporaire en temps réel et à la demande, même à la dernière minute ».

 

Parmi les autres finalistes dans ces trois catégories :

Clever Beauty - Maeva Bentitallah : L’entreprise de cosmétiques a conçu et commercialise un vernis à ongles écoresponsable innovant issu de la chimie verte qui s’inscrit dans une politique anti- gaspillage.

Sensiboost - Pauline Rémy et Lucie Gervaud : L’ambition de la start-up est de développer un ensemble d’équipements destinés à améliorer les performances sensori-motrices du corps humain

Eklo - Eirik Jalbert : Le jeune entrepreneur a conçu un meuble permettant de faire pousser des fruits et légumes toute l’année, grâce à des poissons, et vise le marché des entreprises et restaurants.

Exoglove - Marc Hamand : Le projet vise à développer un exosquelette de main portatif (orthèse robotisée de rééducation motrice de main) qui permet de réaliser des mouvements fins des doigts en fonction de l’activité musculaire de l’avant-bras.

Pasero - Sandra Pasaro : Pasero est une marque de vêtements de sports outdoor écoconçus (100 % recyclés et recyclables), made in France ; avec une collecte et valorisation de déchets sportifs.

Entent - Tancrède Cassière : Le projet vise à concevoir, installer et entretenir un moteur innovant permettant de valoriser les chaleurs fatales industrielles en électricité utile.

 

Prix INTERNATIONAL (catégorie à part)

Beweb -  Youssef Lemrini : L'entreprise basée au technopark de Casablanca propose un logiciel (Manageo) de gestion commerciale et de facturation pour les petites entreprises.

 

Parmi les anciens finalistes, des sociétés dont on entend parler ...:

GoalMap : la société aixose a développé une application multithématique, permettant de suivre la réalisation des objectifs que l’on se fixe, et de bénéficier d’aide et de soutien pour y arriver.

MakeSense : L' association Loi 1901« rassemble une communauté de SenseMakers et de Gangsters dans 128 villes du monde pour aider des entrepreneurs sociaux à résoudre des défis et problèmes  dans les domaines de l'éducation, la santé, l'environnement, l'alimentation par la mise à disposition de compétences et d'idées ».

Elum Energy : La start-up maroco-française, cofondée par Karim El Alami et Cyril Colin, a développé un logiciel optimisant la production et le stockage local d'énergie « afin de réduire la facture des acteurs industriels ».