Menu principal

27.09.2017 - Commerce/numérique

Digishop : Qui seront les 13 commerces pionniers ?

Les CCI de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont planché, à la demande de la Région, sur un programme « expert » de 10 mois qui vise à accompagner les commerçants de façon dans leur mutation « phygitale ». Places limitées. 13 disponibilités pour Aix-Marseille Provence.

Mots clés : 
Imprimer cette page

 

Il en est question depuis quelques années déjà. Il s’affirme de plus en plus comme la véritable révolution, de nature à offrir aux commerces de centre-ville une porte de salut. Après avoir « naturalisé » l'omnicanal, l'heure est venue de consacrer le phygital, contraction de digital et de physique, comme pour signifier la réconciliation du point de vente physique, que l'on disait condamné par le e-commerce, et des technologies digitales, et ce, pour le meilleur des services possibles à offrir à des clients aux modes de consommation transformés par les usages numériques. En somme, donner accès aux consommateurs aux fonctionnalités du e-commerce sans se priver du confort d’un accueil en boutique.

Réussir la complémentarité entre les deux sphères est un cheval de Troie pour s'ouvrir la voie à l’exploitation de flux de data dont la « mise en intelligence » permettra d’enrichir et fluidifier le parcours client afin de lui offrir un service sur-mesure et ultra-personnalisé.

Pour aider les commerçants à opérer cette mue, la Région, pilote du projet, a chargé les CCI de PACA d’élaborer une offre de services personnalisée et exclusivement dédiée aux commerces régionaux sur le modèle de la gamme ORFEA, dispositif créé pour les entreprises artisanales régionales par la Région et la Chambre des métiers et de l’artisanat Provence–Alpes–Côte d’Azur. Plus de 1 500 entreprises ont à ce jour bénéficié de ce programme conjuguant à la fois des formations collectives et des conseils individualisés.

 

Opération pilote

C’est le fruit d’un travail collectif et partenarial entre les chambres consulaires de la région. Nous avons monté un programme conduit sur 10 mois qui comprend un accompagnement en cinq étapes : un autodiagnostic complet pour évaluer la connaissance du numérique et l’intégration des usages dans l’activité commerciale, des ateliers pratiques programmés pendant 4 demi-journées collectives, un coaching individuel sur 3 journées au sein de l’entreprise avec un professionnel identifié selon la problématique, des recommandations personnalisées en termes d’équipements, d’outils et de process à mettre en place et enfin, un plan d’actions expert avec un volet sur mesure élaboré en fonction de autoévaluation. La finalité est bien de devenir autonome en matière d’usage des outils digitaux mais aussi d’en tirer des bénéfices au niveau du positionnement, de l’image et de la notoriété de son enseigne », explique Myriam Lagha, qui gère le projet pour le compte de la CCI Marseille Provence.

Digishop s’adresse à tous les commerces de proximité d’au moins de deux ans d’existence. Compte tenu des contours régionaux de l’opération, les places sont « rationnées ». 13 sont disponibles pour le périmètre d’Aix-Marseille Provence. La commercialisation vient d’être lancée et sera clôturée d’ici fin octobre, début novembre. L’accompagnement s’étendra ensuite jusque mai (cf. dossier de candidature en fichier joint sur cette page).

 

« Un investissement d’avenir »

Le coût pour l’entreprise s’élèvera à 769,20€ TTC « pour une formation d’une valeur de 4 817 € TTC, grâce au financement du dispositif à hauteur de 70 % par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur », précise l’experte en numérique à la CCI Marseille Provence, qui invite les commerçants à le considérer « comme un investissement d’avenir ».

À l’issue de l’accompagnement, la Région pourra financer en outre jusqu’à 30 % du montant global des équipements recommandés au cours de son parcours de formation. Les chambres consulaires assureront l’ingénierie des dossiers de demande.

 

Un outil d'étude d'implantation en ligne IDC

Avec 142 000 établissements, le commerce représente la moitié des inscrits au RCS et emploie 426 000 salariés. C’est 38 % de l'emploi total et 45 % des créations d'entreprise en PACA (données Commerce Book des CCI de Paca, 2016).

Si le commerce reste un secteur très dynamique en matière de création d'entreprises - l'Hexagone compte près d'un million d'établissements en France et plus de 60 000 se sont créés au premier semestre 2017 (+ 1 % par rapport à 2016 - source www.aef.cci.fr) - il est aussi particulièrement touché par les défaillances d'activités parfois liées à un manque de préparation en amont du projet.

Ainsi, pour aider les commerçants à faire les bons choix au moment du développement d'une activité, les CCI ont développé un service d'étude d'implantation commerciale en ligne* basé sur les IDC, indices de disparités des dépenses de consommation des ménages.

Ce e-service permet grâce à un assistant cartographique de définir de façon optimale son implantation. Le marché théorique du magasin est alors calculé automatiquement par l'application qui tient compte des dépenses des ménages résidant dans ce périmètre. Le commerçant est guidé pas à pas, et au terme de son étude, il peut évaluer deux hypothèses de chiffres d'affaires potentiels après avoir défini sa part de marché visée.

 

Adeline Descamps

 

* Adapté à toutes les formes de commerce, l'outil d'étude d'implantation en ligne IDC est accessible ici

 

Contact CCI Marseille Provence pour Digishop

Myriam Lagha 04 91 39 58 52

 myriam.lagha@ccimp.com

 

 

 

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités