Menu principal

10.05.2019 - Commerce

La CCIMP, les commerçants et la CMAR Paca s’engagent pour le centre-ville

8 actions concrètes avec des objectifs partagés, des modes opératoires, des livrables et un calendrier, ont été proposées lors de la réunion de restitution le 2 mai de la concertation engagée en février dans le cadre de l’opération Tous Acteurs centre-ville. 

La restitution de la concertation engagée en février dans le cadre de l’opération « Marseille, Centre-ville tous acteurs ! »  a réuni une centaine de commerçants et présidents d’associations et de fédérations de commerçants le jeudi 2 mai dernier. 8 actions concrètes avec des objectifs partagés, des modes opératoires, des livrables et un calendrier, ont été proposées à cette occasion pour répondre aux 4 enjeux prioritaires. 
 
1) Donner envie de venir en centre-ville 
Faire du cœur de ville de Marseille une destination shopping a été identifiée par les commerçants comme une priorité. Pour renforcer l’image et les animations en cœur de ville, il est proposé de créer en 2020 un évènement récurrent, reconductible d’année en année, fédérateur, populaire, et susceptible de faire rayonner Marseille sur la scène nationale comme à l’international, à l’instar de la Fête des Lumières de Lyon. D’autres actions à plus court terme sont envisagées, comme une communication grand public inédite par l’ensemble des acteurs du centre-ville pour annoncer une ouverture dominicale exceptionnelle des commerces le 30 juin, 1er dimanche des soldes, dans le cadre des Dimanches de la Canebière et de l’opération Marseille Provence Gastronomie 2019. 

Ces actions s’accompagneront d’une campagne de communication positive sur le centre-ville et la poursuite du déploiement de la communication virale « Centre-ville, tu es l’Amour de ma ville ». 
 
2) Donner envie de rester en centre-ville
Les commerçants ont identifié plusieurs freins à la commercialité : difficulté à se garer, à un tarif attractif et à déambuler dans un climat apaisé (sentiment d’insécurité et incivilités). 

Pour lever ces freins, les commerçants souhaitent la mise en place d’une carte de fidélité dématérialisée avec accumulation de points dans les commerces du centre-ville permettant de payer le stationnement. La CCIMP accompagne Marseille Centre pour mettre en œuvre ceservice d’ici la fin de l’année. La gratuité des parkings est aussi souhaitée à partir du 29 novembre pour le Black Friday et les fêtes de fin d’année. 
 
3) Donner envie de consommer en centre-ville 
Rendre l’offre de commerces de centre-ville plus lisible, plus étoffée, plus innovante, plus différenciante. Lutter contre la désertification du centre-ville et contre la vacance commerciale qui restreint l’attractivité des rues commerçantes du centre-ville.  
 
Pour ce faire, différentes actions sont proposées : éditer une plaquette de promotion du centre-ville à destination des professionnels, appliquer une taxe sur les locaux vacants, sensibiliser les propriétaires au problème des loyers surévalués notamment sur la rue St-Ferréol, créer une conciergerie éphémère à titre expérimental pour les fêtes de fin d’année pour proposer des services innovants aux clients : livraison, consigne de sacs, retrait d’achats en ligne, prêt de poussettes, services d’un personnal shopper ou de Stewart urbains etc. 
 
4) Faciliter la vie des commerçants du centre-ville 
Les commerçants ont aussi souligné leur manque d’information, leur sentiment d’isolement, le fait d’être informés trop tardivement de manifestations les concernant pouvant donc impacter leur activité. 
 
Pour répondre à cette difficulté, un « Flash Info commerces » à destination des commerçants du centre-ville sera mis en place en mai pour diffuser une information régulière de type « Alerte/ dépêche » sur l’actualité du centre-ville.  

Chaque commerçant peut se positionner comme ambassadeur de ce nouvel élan, de cette nouvelle dynamique, s’engager, relayer les projets, participer…
 

Rappel de la concertation « Marseille, Centre-ville tous acteurs ! » 

Dans un contexte de fin d’année 2018 perturbé par les manifestations des gilets jaunes et les événements de la rue d’Aubagne, la CCIMP a réuni le 4 février dernier au Palais de la Bourse une centaine de commerçants et leurs représentants, pour évoquer les difficultés ressenties, présenter les actions déjà engagées et commencer à coconstruire de nouvelles solutions pour le centre-ville.

Trois groupes action se sont réunis en février et mars pour recenser et faire remonter les idées et propositions des commerçants du centre-ville de Marseille et identifier les pistes d’action possibles.

Cette concertation a été réalisée en collaboration avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat PACA.

 

 
Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités