Menu principal

21.01.2019 - Commerce

J’aime mon commerce : le retour sur une opération pleine d’amour (pas sans lendemain)

Opportun de parler d’amour en ces temps agités ? Déterminée à ne rien lâcher pour ses commerçants, la CCI Marseille Provence a maintenu, en décembre, son opération promotionnelle des centres-villes de la métropole auprès de ses habitants et ne compte pas en rester là.

Mots clés : 
Imprimer cette page

A CŒUR VAILLANT RIEN D’IMPOSSIBLE

 
A l’heure où le mouvement des “gilets jaunes” paralyse une partie de l’économie locale et impacte fortement le chiffre d’affaires des commerces de centre-ville, "il n’était pas question de renoncer au renouvellement de l’opération" explique Jean-Luc Blanc, 1er vice-président de la CCI Marseille Provence en charge du commerce. 
 
Un deuxième concours selfie était ainsi lancé sur la métropole d’Aix-Marseille Provence. "Le principe, très simple, consistait à se prendre en photo devant sa boutique préférée, la poster sur le compte Instagram dédié à l’occasion et attendre le tirage au sort du 9 janvier pour remporter l’un des six lots proposés*" détaille Jean-Luc Blanc 

 

UN AMOUR SOLIDAIRE

 
Pour Victor, l’un des six gagnants, "l'initiative est très honorable car elle permet à de petits commerçants passionnés de perdurer." En effet, selon un sondage Perifem/Opinionway, 43% des consommateurs prévoyaient de modifier leurs comportements d’achat en vue des fêtes de fin d’année en privilégiant l’e-commerce…
 
"Au départ, j’étais perplexe mais force est de constater que l’opération a bien fonctionné notamment auprès des jeunes !" confie Hervé de Massilia Surf Shop en ajoutant apprécier le bénéfice de la notoriété apportée par une telle opération. Avec plus d’1 million de vues sur internet, l’audience lui donne parfaitement raison.
 

PAS SANS LENDEMAIN 

 
Passé le temps de l’animation, vient maintenant celui de la concertation dans un contexte où les commerces de centres-villes sont impactés par la fronde des gilets jaunes. Bien consciente des enjeux face à cette crise, la CCI Marseille Provence continuera d’agir. Et si Hervé, le commerçant de proximité, souffle déjà l’idée d’un cahier de doléances à mettre en place ; une réunion sera, elle, bien prévue le 4 février, au Palais de la Bourse, pour trouver des solutions concrètes et bâtir un projet à la hauteur d’une ambition commune. 
 


Plus d’informations 
 
 
* 3 nuits d’hôtel grand luxe 5* et 3 sessions de 3h de personnal shopping incluant 500€ d’achats 
** Salon, Istres, Gardanne, Aubagne, Marseille et Aix-En-provence

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités