Menu principal

12.02.2020 - Business

Le Métropolitain Business Act nouvelle génération est lancé

Après deux ans de co-construction et de pratique fructueuse, la nouvelle offre du Métropolitain Business Act a été officiellement lancée ce 11 février.

Basé sur le constat simple et concret que chaque entreprise vend et/ou achète des biens ou services, le Métropolitain Business Act a pour vocation de « booster l’écosystème des TPME de notre territoire en développant le business entre elles et avec les donneurs d'ordre », rappelle le président de la CCI Métropolitaine Aix Marseille Provence, Jean-Luc Chauvin.

Depuis sa création en 2017, « le Métropolitain Business Act a par exemple permis de doubler le nombre d’entrepreneurs ayant répondu à un appel d’offres spécifique de la Métropole et d’atteindre une attribution des marchés à 100% à des entreprises du territoire. Et 96% d’entre elles sont des TPME », détaille Jean-Luc Chauvin. « Il a par ailleurs généré plus de 725 rendez-vous business ».

Forte des premiers succès engrangés, la nouvelle offre se décline désormais en version phygitale avec une plateforme permettant aux entreprises de déposer directement leurs besoins d’achat complétée par des rencontres et ateliers business.

L’offre s’est construite et évoluera en tenant compte des besoins des entreprises. Floriane Rieu, responsable du développement de La Table de Cana, traiteur et entreprise d’insertion, l’illustre en évoquant sa participation à des ateliers. Cela nous a permis « d’échanger avec des rédacteurs de marchés publics et de pointer la nécessité de rajouter des clauses d’insertion. Ils ont justifié leur réticence par la peur d’une pénurie de candidats, conduisant à déclarer des marchés infructueux. Il est donc important de se parler », précise-t-elle. Pour ce faire, indique la Vice-présidente de la CCIAMP Delphine de France, « nous avons réfléchi à une offre originale, construite sur des événements business et une plateforme. Entreprises et donneurs d’ordre vont pouvoir y déposer leurs offres, répondre à celles des autres adhérents. On y retrouvera l’ensemble des besoins et l’outil digital va faire matcher le tout ».

La CCIAMP y publiera tous ses marchés. « Il y a près de 6,7 M€ d’investissement à l’année à la CCIAMP, notamment des besoins en consultation sous le seuil des marchés publics (soit 40 000€ maintenant, NDLR). Ce sont des financements d’actifs, de l’informatique, de la fourniture d’énergie… », énumère Delphine de France. De nombreuses opportunités business en perspective.

Offre de lancement à -30%

Le Métropolitain Business Act est à destination de toute entreprise ou organisation privée ou publique implantée sur la métropole et qui a une activité inter-entreprises (BtoB) ou à destination des administrations. « Deux niveaux d’adhésion sont proposés », précise Nicolas Chabert, membre élu de la CCIAMP. « Le niveau découverte, qui donne accès gratuitement à une petite partie de la solution. Et le niveau adhérent », comprenant l’ensemble des services évoqués. Le montant d’adhésion est calculé sur la base de l’effectif salarié de l’entreprise. « Nous proposons une offre de lancement à -30% jusqu’au 31 mars », précise-t-il. C’est « un investissement, et non un coût, car il peut rapporter bien plus en volume d’affaires », insiste Jean-Luc Chauvin. Ce fut le cas pour Suder Réalisations, raconte sa dirigeante Aline Bertagne, qui a pu engranger un beau contrat grâce à la rencontre d’acheteurs sur un des événements busines. « L’acheteur de Veolia avait un besoin urgent, nous avons échangé ensemble. Le lendemain nous étions référencés chez eux et quelques jours plus tard, nous nous trouvions sur le site d’Arcelor Mittal pour réaliser cette prestation ».

Une étude sera réalisée d’ici un an pour mesurer l’impact de cette nouvelle offre pour le business des entreprises.

Information et inscription : https://www.metropolitainbusinessact.fr/