Menu principal

03.04.2019 - Attractivité du territoire

Provence Promotion marque des points pour l’investissement et l’emploi

L’an dernier, l’agence Provence Promotion a permis de créer 1800 nouveaux emplois en Provence.

Mots clés : 
Imprimer cette page

J.K. Pillai travaillait dans la Silicon Valley quand il a assisté à une réunion de présentation de la Provence. "J’ai découvert qu’il allait y avoir une conférence sur la smart city, organisée à Marseille, se rappelle l’entrepreneur indien. Je suis venu, et j’ai découvert le projet The Camp, tout l’écosystème et les possibilités de synergie en Provence dans le domaine de l’énergie". Quand il a envisagé de déménager sa startup, spécialisée dans la gestion intelligente de l’électricité, il a hésité entre Boston, Londres… et Aix-en-Provence. " J’ai eu le soutien de The Camp et la possibilité de travailler tout de suite avec des grands groupes, ce qui n’aurait pas été aussi facile ailleurs ", explique J.K. Pillai. Un an après son installation en Provence, Bovlabs, sa start-up, travaille aujourd’hui à rendre totalement autonome en énergie la gare TGV d’Aix-en-Provence, avant d’étendre son système à l’aéroport Marseille Provence. Elle emploie 7 personnes en France et prévoit d’en recruter 5 cette année.

En 2018, 75 entreprises ont choisi comme Bovlabs d’investir dans la métropole Aix-Marseille Provence et dans le pays d’Arles, créant près de 1 800 nouveaux emplois, a indiqué Provence Promotion le 2 avril, lors de la présentation de son bilan annuel. "Près de 43 % des emplois créés viennent d’investissements internationaux, souligne Jean-Luc Chauvin, président de Provence Promotion et de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence. Notre territoire est leader dans la part d’investissements étrangers". 

L’économie numérique et la logistique maritime sont les secteurs les plus créateurs d’emplois, avec respectivement 35 % et 32 % des postes créées en 2018*, devant l’hôtellerie-restauration, la gastronomie (17%), l’industrie (8%) la mécanique aéronautique et navale (6%) et la santé-bien être (2%). Première université de France avec ses 77 000 étudiants, écosystème reconnu dans la logistique, la médecine et les biotechnologies, le numérique en tant que point d’entrée des câbles sous-marins transcontinentaux, aussi bien connectée avec Paris qu’avec la Méditerranée et l’Afrique, la Provence a de nombreux atouts à faire valoir. Mais aussi quelques handicaps. "Nous manquons toujours de surfaces de bureaux et d’activités disponibles aux standards d’aujourd’hui, pointe Jean-Luc Chauvin. Et d’une cité scolaire internationale pour pouvoir accueillir les enfants de familles venant de tous les pays". Mais le jeu collectif de tous les acteurs, publics et privés, permet de rattraper les retards. "Nous travaillons en équipe, chacun regarde ce que font les autres et ce qu’on peut s’apporter mutuellement, souligne Beatrice Aliphat, vice-présidente de Provence Promotion. C’est décisif, y compris pour retenir des entreprises qui pourraient être tentées de quitter le territoire". L’an dernier, notamment au travers d’action d’ingénierie de financements, Provence Promotion a ainsi aidé à préserver 240 emplois en Provence.

* En savoir plus en consultant notre étude Emploi et insertion dans les Bouches-du-Rhône : la filière numérique

 

Provence Promotion – En bref

  • 75 projets d’investissement concrétisés en 2018, dont 17 start-up
  • 1 790 emplois créés, dont 43 % issus d’investissements internationaux
  • 10 % des investissements issus d’Amérique du Nord, 5 % du Royaume Uni, d’Allemagne et d’Espagne
  • 91 missions de prospection à l’international
  • 31 000 visites sur le site investinprovence.com
  • 238 articles de presse