Menu principal

08.02.2017 - Assises de la Transition Energétique

La transition énergétique veut carburer aux économies

Passage à l'acte ? Les troisièmes Assises de la Transition énergétique, organisées au Théâtre de la Minoterie à Marseille par le Club Immobilier Marseille Provence, ne sont plus tout à fait dans la transition. Excès de concret.

 

« La transition énergétique n'est plus une affaire d'ingénieurs, c'est celle de chaque citoyen ! » souligne Jean-Philippe Bonnet, délégué régional de RTE Méditerranée et président du collectif EcoWatt en Provence-Alpes-Côte d'Azur. A travers ses 3e Assises de la Transition énergétique le 7 février, le Club Immobilier Marseille-Provence (CIMP) a mis en valeur quelques-uns des projets déployés sur le territoire métropolitain qui impliquent directement les habitants.

« La transition à mener est énergétique, mais aussi sociétale et humaine, insiste Fabrice Alimi, son président. Nous voulons convaincre les professionnels de l'immobilier des bienfaits du mix énergétique et nous associer aux expérimentations parce qu'elles vont impacter nos activités ».

12 millions de watts en cinq ans

« 33 000 sites décentralisés de production d'énergie sont raccordés à notre réseau de distribution, ce qui représente 1 200 MW dont 400 MW sur les Bouches-du-Rhône. L'essor des énergies renouvelables change les paradigmes », confie Frédéric Bérenguier, directeur territorial Bouches-du-Rhône d'Enedis qui a participé en France à 25 démonstrateurs.

Labellisé par l'État, Flexgrid va développer des dizaines de réseaux électriques intelligents (« smart grids ») en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Habitat Marseille Provence porte l'un d'eux pour le quartier de Frais Vallon à Marseille. Sur 1 400 logements objets d'une rénovation, il combinera vers 2019-2020 autoconsommation, grâce à une centrale photovoltaïque, et sensibilisation des locataires aux économies d'énergie pour modifier en douceur les comportements.

« La préoccupation des habitants aux revenus modestes, c'est l'amélioration de leur pouvoir d'achat plus que l'environnement ou l'acte de citoyenneté, admet Gaëtan Lazzara, directeur études, développement et patrimoine d'HMP. Ce démonstrateur local à portée nationale mesurera les effets d'économie réels des actions réalisées ».

Dans les Hautes-Alpes, l'Office public de l'habitat veut prouver le double intérêt bailleur-locataire à de telles initiatives.

« En mettant en œuvre sur 1 400 logements le projet Smart Avenir Energies avec GRDF Méditerranée, nous espérons économiser 12 millions de watts en cinq ans. Pour 5 millions d'euros d'investissement, c'est 1,5 million d'euros d'économies sur les charges locatives par an », assure Marie-Jeanne Pastor, la directrice.

Prouver les économies

Smart Avenir Energies cible un mix énergétique électricité-gaz naturel (ou biogaz) pour effacer en hiver les consommations électriques liées au chauffage et à l'eau chaude et réduire les factures énergétiques des utilisateurs de 25 % minimum.

À Marseille, SIFER Promotion l'intègre dans son projet « Osmoz »à Saint-Loup (400 logements, commerces, parking) sur l'ancienne friche des Moteurs Baudouin. Objectif : économiser 100 000 euros par an.

« Pour les acquéreurs potentiels, le coût d'usage entre de plus en plus en ligne de compte dans leur réflexion », note Cyril Simon, directeur régional.

Les Assises se sont achevées sur la signature du protocole « EcoWatt », dispositif d'appel à modérer sa consommation électrique entre 18h et 20h les jours de pics de demande. Le CIMP, la Région, GRDF Méditerranée, RTE Méditerranée, Aix-Marseille Provence Métropole et la CCIMP s'engagent à promouvoir ces « bonnes pratiques » auprès des citoyens et entreprises. « Nous allons relayer l'intérêt de la démarche auprès de nos ressortissants », promet Delphine Defrance, membre du bureau de la CCIMP.

 

J-C.B

Photo : Les signataires du protocole Ecowatt : Delphine Defrance (CCIMP), Béatrice Aliphat (conseillère régionale et membre du bureau Aix-Marseille Provence), Jean-Luc Cizel (GRDF Méditerranée), Jean-Philippe Bonnet (RTE / Collectif Ecowatt) et Fabrice Alimi (Club Immobilier Marseille Provence). ©J-C.B

 

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités