Menu principal

Jeudi 19 Janvier 2017

Les missions de la CCIMP

Mots clés : 
Imprimer cette page

Dix enjeux. Autant de défis. Une ambition : « réinventons nos entreprises, transformons notre territoire ». Une méthode : une CCI d’Entreprendre. C’est le dessein de la nouvelle équipe à la tête de la CCI dont la nouvelle mandature s’ouvre pour 5 ans.

EN VIDEO : Interview de Jean-Luc Chauvin au sujet des dix enjeux, de la méthode et des priorités :

La méthode : une « CCI d’entreprendre »

La CCI sera connectée, ouverte, qui partage, qui débat, qui agit. C’est d’ailleurs la méthode qui a été éprouvée dès leur installation par les membres élus pour définir les 10 enjeux qui vont présider à leur action.

Enjeux : rapprocher la CCIMP des entreprises, des familles professionnelles et des territoires, capter et relayer au plus près du terrain les attentes des 94 000 entreprises d’Aix-Marseille-Provence, rencontrer et dialoguer avec 60 000 entreprises…

L'ambition : 10 enjeux

Les mutations sont profondes : économiques, institutionnelles, sociétales… Trop souvent subies, elles sont pourtant une opportunité inouïe de faire d’Aix-Marseille-Provence un « champion », que Jean-Luc Chauvin, avec son équipe, entend se saisir pour concrétiser les grands priorités actées :

- Territoire aux standards internationaux
- Rayonnement et attractivité touristique
- Filières distinctives, celles au potentiel porteur au niveau international, celles en mutation et celles en émergence, ainsi que les grands projets structurants d'envergure métropolitaine
- Commerces (dimension numérique, innovation, nouvelles pratiques urbaines...)
- Business et Innovation
- Ouverture au monde
- Proximité
- Digitalisation
- Formation
- Emploi

Dès le 6 mars prochain, les feuilles de route, qui structurent ces enjeux, seront présentées sur les territoires lors d’un roadshow afin de partager avec les entrepreneurs du territoire les projets, les priorités et les positions de la CCIMP.

Feuille de route des 100 prochains jours

La nouvelle mandature s'est fixée 5 priorités :

Aéroport Marseille Provence : préparer la privatisation
Provence Promotion : doter l’agence de promotion d’un projet métropolitain
Proximité : constituer un véritable parlement de l’économie
Services : faire émerger l’économie des services avec notamment l’organisation du « Davos des services » sur le territoire en 2017
Grands événements : attirer et organiser de grands événements comme MP2018 ou encore Paris 2024 pour les JO

La convention-cadre que Jean-Claude Gaudin, président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et Jean-Luc Chauvin, à la tête de CCI Marseille Provence ont signée ce 20 illustrent « cette volonté d’agir vite et d’aller loin » ainsi que le partage de priorités et d'enjeux communs pour une prise de positions coordonnées. Ensemble, « elles nouent un partenariat historique, stratégique et opérationnel, pour accélérer le développement de la deuxième métropole française et de ses 94 000 entreprises », a conclu Jean-Luc Chauvin.

 

 

TRANSFORMATION DU TERRITOIRE AUX STANDARDS INTERNATIONAUX

Voir loin, viser juste

"Transformer le territoire aux standards internationaux, c’est à la fois répondre aux problématiques du présent et préparer l’avenir pour que ce territoire soit un eldorado économique. Les mutationssont nombreuses, nous serons
acteurs du changement"


 

La métropole que les acteurs économiques ont tant appelée de leurs voeux est aujourd’hui installée. La CCIMP se mobilise pour l’accompagner et faire d’Aix-Marseille Provence une grande capitale économique
euro-méditerranéenne. Les enjeux sont nombreux : compétition des métropoles, mutations économiques, grandes infrastructures,aménagement des territoires…

L'urgence des transports

Au moment où « l’agenda de la mobilité » est voté par la Métropole, la problématique des transports mérite une attention soutenue de la CCIMP et des acteurs économiques pour faire de l’ambition partagée par les entreprises
et les salariés, une réalité à court terme. Le territoire dispose de grandes infrastructures – à commencer par le Grand Port Maritime de Marseille et l’Aéroport international Marseille Provence - qui le placent sur la carte des métropoles Européennes. Ceux-civdoivent être naturellement au coeur de la stratégie de la CCIMP.

Port 4XL, privatisation de l’aéroport, aménagement du territoire

Comment bâtir le port de demain, intelligent, compétitif et fiable afin de le positionner comme le leader français, méditerranéen voire européen ; préparer les grands acteurs du territoire à la privatisation d’un des principaux
outils d’aménagement, d’internationalisation et d’attractivité du territoire figure parmi les grands enjeux que la CCIMP souhaite relever.

Le logement, l’urbanisme, le foncier, la logistique urbaine... doivent se penser au service d’un projet de développement économique, d’une stratégie territoriale, au service des entreprises qui font confiance au territoire.
Maîtriser ces grands domaines d’aménagement du territoire, c’est préparer l’avenir, c’est inventer le territoire de demain, c’est le mettre aux normes et au-delà.

 

ATTRACTIVITE DU TERRITOIRE  ET RAYONNEMENT TOURISTIQUE

Un territoire spectaculaire

"Dépassons le discours de la méthode pour nous projeter en mode actions-projets. Nos atouts, nos pépites, nos champions d’aujourd’hui et de demain attendent d’être révélés, sublimés, supportés. Faisons d’Aix-Marseille-Provence une métropole Business Friendly unique"


Attirer, Promouvoir, Séduire… Disposer d’atouts ne suffit pas pour devenir une métropole attractive. Aix-Marseille-Provence est aujourd’hui une destination touristique. Point d’arrivée ou de départ ? Organiser, structurer, mutualiser… La CCIMP relève le défi pour que le territoire adresse une promesse aux investisseurs, grandes entreprises, étudiants, touristes, leaders d’opinion… d’une même voix !

 

Le tourisme encore et toujours

Vecteur d’image, pourvoyeur de retombées économiques et symbole d’une confiance retrouvée dans le territoire, le tourisme concentre de nombreux enjeux (promotion, guichet unique, schéma de développement touristique,
essor des croisières…) qui sont autant de chantiers au sein desquels la CCIMP souhaite s’investir et porter les attentes des professionnels du secteur.

Devenir une référence touristique en se connectant aux réseaux internationaux, disposer d’une ingénierie performante de promotion et d’accueil en matière de tourisme d’affaires ou encore organiser de grands événements
d’envergure internationale, imposent de structurer le jeu d’acteurs, de disposer des infrastructures adaptées, de partager une stratégie et un plan d’actions à l’échelle métropolitaine en associant les territoires qui font
la singularité d’Aix-Marseille-Provence.

Centres Villes et Marque territoriale, même combat

Véritables marqueurs identitaires des villes, les centres-villes doivent faire leur révolution. Connectés, sécurisés, attrayants, commerçants, la redynamisation des centres-villes figure au rang des priorités. Inventer des centre
villes 3.0, voilà vers quoi la CCIMP souhaite emmener l’ensemble des acteurs du développement du territoire.

Si les centres villes sont les vitrines d’un territoire, la marque territoriale en est la signature. Outil indispensable du rayonnement, attribut différenciant dans la compétition des métropoles, la marque doit aller au-delà de la simple promotion communication pour s’adosser à un discours marketing partagé, construit et qui permette aux acteurs économiques et aux entreprises qui s’internationalisent de présenter leur territoire et ses atouts.

FILIERES ET GRANDS PROJETS METROPOLITAINS

Accélérer le développement économique par la coopération et l’action

"C’est une métropole pluri-filières que nous devons faire réussir. C’est un modèle à part entière qu’il nous faut consolider afin de garantir le développement de toutes les entreprises et en attirer de nouvelles. C’est par la coopération et l’action que nous parviendrons à upgrader le territoire en créant des opportunités d’investissements, en s’affirmant comme un hot spot de l’industrie du futur et en maillant une offre territoriale de haut niveau. Ce territoire dispose du potentiel pour s’affirmer en capitale économique européenne"

 

Métropole portuaire, métropole pluridisciplinaire, métropole de projets…les spécificités économiques de ce territoire sont nombreuses. La CCIMP porte l’émergence et la consolidation des filières d’avenir et d’excellence. Il lui appartient également de proposer une offre de services aux porteurs des grands projets métropolitains. Des conditions nécessaires pour favoriser leur développement sur le territoire et créer un effet d’entrainement sur l’ensemble de l’économie de la métropole.

Consolider nos filières pour mieux les connecter

Désormais partagées par les acteurs du territoire, les 6 filières d’excellence méritent d’être mises en communication mais surtout de conserver un ancrage territorial qui bénéficie à l’ensemble des TPE/PME du territoire. A côté de celles-ci, la CCIMP a pour ambition de faire émerger les filières de demain (cinéma, sport…) et d’attirer pour cela, les grands groupes ou pépites qui les animent. Au-delà de l’enjeu de l’animation des filières, c’est bien celui de leur connexion qui se joue : il s’agit de créer les conditions de fertilisation afin de générer de nouvelles collaborations, productions etsynergies entre les entreprises de chacune d’entre elles, et d’entrainer ainsi
 la mutation des activités traditionnelles.

Accélérer les grands projets métropolitains

La CCIMP aura pour mission de faciliter les gouvernances parfois complexes des grands projets entre acteurs publics et privés au bénéfice de leur concrétisation opérationnelle. Elle aura également pour mission de proposer une offre sur mesure « d’accélération » de ces grands projets. Il s’agira d’intervenir au plus près des besoins des porteurs de projets afin de faciliter leur conduite dans les fonctions essentielles (promotion, communication, business…). Cette action ciblée de la CCIMP devra se situer dans le champ plus large de l’ingénierie métropolitaine aux grands projets, et notamment au sein d’un comité des projets métropolitains capable de coordonner l’intervention de tous les grands acteurs économiques métropolitains et régionaux.

COMMERCE

 

Faire battre nos coeurs de ville

"Animateur de ville, ambassadeur de territoire, le commerce a une responsabilité dans l’animation des territoires. Il est aussi en quête d’un nouveau modèle pour ne plus subir mais être acteur de son propre changement face aux révolutions digitale et commerciale. Nous avons 5 ans pour accompagner le commerçant dans une vision novatrice du commerce de demain"

La redynamisation du commerce passe d’une part, par la proximité aux côtés des commerçants et d’autre part, par une vision prospective des enjeux du commerce ces prochaines années. A l’heure où le territoire fait face à un développement des centralités commerciales et une érosion du modèle du commerce traditionnel, la CCIMP souhaite se positionner comme un opérateur et un prescripteur des nouveaux usages, à développer au service des tous les commerçants et de tous les types de commerces.

Préparer le commerce de demain

Des tendances lourdes se dégagent: croissance du e-commerce, boutiques éphémères, ventes privées prolongées… La CCIMP est là pour accompagnerle commerçant afin de ne plus subir ces mutations permanentes.Digitaliser son commerce, professionnaliser son fonctionnement, innover sur le concept, sont les vrais défis qui se présentent aux commerçants. Le commerçant indépendant n’est pas le seul concerné. Pour preuve l’obsolescenceannoncée de certaines catégories de centres commerciaux n’épargne aucune typologie de commerces.

Organiser le développement commercial à l’échelle métropolitaine

L’urgence du commerce et de son avenir figure au même plan que celle des transports. Penser un commerce apaisé, organisé qui diffuse la richesse et se réapproprie les coeurs de ville, c’est l’enjeu d’un schéma d’urbanisme
commercial auquel la CCIMP souhaite associer les commerçants du territoire.

Parallèlement à son élaboration, une attention particulière à l’implantation des nouveaux commerces devra être portée. Un observatoire du commerce et des nouveaux usages permettra à la CCIMP de piloter ces différentes contributions en disposant d’une connaissance fine du tissu et de ses évolutions.

BUSINESS ET INNOVATION

 

Parlons concret, soyons utile !

"L’entrepreneur attend de la mise en réseau, de multiplier les occasions de business et de posséder les clés du changement. Notre responsabilité ? Dépasser l’accompagnement pour l’amener à la solution et réussir sa transformation.
L’heure est à l’efficacité et au service client. Une véritable CCI d’Entreprendre à construire au plus près des 94 000 entreprises d’Aix-Marseille-Provence"

 

Nouveaux entrepreneurs, nouvelle économie, nouveaux usages…

L’innovation vient percuter tous les étages des organisations, le business est devenu global, l’agilité est devenu la norme. Comment soutenir cette transformation entrepreneuriale et faciliter la vie des dirigeants dans un environnement complexe ? En maîtrisant les fondamentaux du business et en professionnalisant les pratiques.

Financer la croissance, accéder aux marchés, maîtriser les transitions… le nerf de la guerre Aix-Marseille-Provence bénéficie d’un capital entrepreneurial exceptionnel…malgré quelques carences qui laissent envisager des potentiels de croissance et de développement hors du commun. Les leviers sont connus : financements, marchés, transition énergétique notamment. C’est en proposant de nouveaux modes d’intervention : Aix-Marseille-Provence - Place Financière, Small Business Act Métropolitain ou encore Territoire Lab que les entreprises trouveront sur le territoire de nouveaux leviers de croissance et de compétitivité. L’entreprise mature doit pouvoir être « augmentée » en bénéficiant de l’accompagnement de la CCIMP au quotidien. Elle garantit le gisement d’emplois de demain, et permet d’accroître le nombre d’ETI compétitives sur le territoire.

Cultiver l’esprit d’entreprendre

De la start-up ancrée dans les filières d’excellence ou d’avenir à l’entreprise à céder ou transmettre, en passant par la création d’activité, la CCIMP doit être le premier partenaire des entrepreneurs confirmés ou en devenir. Au sein de communautés d’entrepreneurs partageant leurs bonnes pratiques jusqu’à une offre d’accompagnement sur mesure, la CCIMP souhaite passe de l’offre standardisée à la réponse clients, à la demande clients. Plus
que l’entreprise, c’est son dirigeant que la CCIMP souhaite parrainer, afin de faciliter la conduite de ses projets. Parmi les grands enjeux, celui de l transmission sera également au coeur des préoccupations, afin de préserver le capital entrepreneurial d’Aix-Marseille-Provence.

OUVERTURE AU MONDE

Pour une stratégie conquérante à l’international

"Attractivité, export, coopération et promotion de notre territoire et de ses entreprises… Dotons nous d’une véritable stratégie de conquête à l’international. La performance de nos entreprises à l’international dépend de la capacité des acteurs à les accompagner sur la base d’une stratégie lisible, d’outils partagés et de moyens mutualisés. L’ouverture au monde est dans les gènes de ce territoire. Il nous appartient de redonner à Aix-Marseille- Provence sa place dans le concert des grandes places internationales européennes et méditerranéennes."

La mondialisation de nos économies impose, plus que jamais, à nos territoires et à nos entreprises de s’ouvrir au monde. Attirer des investisseurs et des entreprises étrangères, favoriser l’accès aux marchés export ou intensifier les réseaux et la coopération sont les enjeux d’une véritable stratégie internationale que les institutions de notre territoire doivent contribuer à bâtir. Une stratégie à co-construire au plus près des besoins des entreprises en fédérant et mutualisant les nombreux dispositifs existants et les acteurs déjà engagés dans cette nouvelle « diplomatie économique ».


Une task force métropolitaine de l’international

Parmi les acteurs au coeur de ces nouveaux enjeux, CCIMP et Métropole partagent une vision commune qui fait de l’ouverture au monde un puissant levier de développement économique des entreprises qui s’y investissent mais aussi de nos territoires. En effet, si la dimension « business » est à mettre en majuscule, la coopération et l’attractivité internationale de notre territoire ne devront pas être négligés. Fidèle à cette méthode collaborative qui est un des marqueurs de la nouvelle mandature, la CCIMP milite pour une force d’intervention construite avec les équipes métropolitaine. Une « Task force » dédiée au développement international, à la fois stratégique et opérationnelle, au service de toutes les entreprises et de notre écosystème. La CCIMP s’y investira totalement pour y apporter le savoir-faire de ses équipes et sa capacité à soutenir et à accompagner tous les projets.

Europe, Afrique, Méditerranée : un terrain de jeu naturel à reconquérir

Le positionnement géographique d’Aix-Marseille-Provence et son histoire lui confèrent un rôle unique en France. Capitale diplomatique du sud de l’Europe, hub du business international et portuaire, territoire Lab et carrefour de la coopération méditerranéenne …. autant d’attributs reconnus à notre territoire, bien qu’ils soient insuffisamment organisés et souffrent d’un manque de résultats concrets. De ces succès qui participent à la
notoriété et à l’attractivité d’une place économique et qui nous restent à conquérir. Les projets ne manquent pas pourtant : afficher nos savoir faire aux travers de l’organisation de grands événements internationaux, impulser, depuis notre métropole, les grandes initiatives économiques structurantes autour des projets européens, attirer les investissements et les investisseurs, renforcer et élargir les politiques de coopération économique, accompagner nos filières d’excellence sur la scène internationale ….. Notre proximité culturelle avec l’Afrique, en particulier, et les liens historiques que notre territoire entretient avec ces pays et leurs peuples est une richesse dont il convient de se saisir au moment ou les grands instituts de conjoncture mondiales prédisent, à ce continent, les taux de croissance les plus élevés de l’économie mondiale. Tels sont les formidables opportunités et les défis qui s’offrent à nous d’aujourd’hui. Ils fondent notre engagement de faire d’Aix-Marseille-Provence un champion ouvert sur le monde !

 

PROXIMITE

La CCI d’Entreprendre, partenaire du quotidien

"Dépassons le slogan pour incarner un projet, celui de fairepasser la CCIMP de premier acteur de la proximité entrepreneuriale du territoire à premier partenaire des entreprises de la métropole.. Faciliter l’entreprise, rapprocher son dirigeant des solutions et des décisions, expliquer, orienter, écouter et défendre… tels sont les fondamentaux de cette nouvelle CCIMP qui doit pouvoir travailler avec, et se mettre au service de l’ensemble des acteurs économiques
du territoire"

La proximité c’est à la fois l’écoute, le dialogue, l’ancrage au plus près des territoires et des entreprises qui les animent. La proximité c’est aussi l’agilité, la réactivité et la co-construction permanente des grandes décisions qui impacteront le développement économiqu d’Aix-Marseille Provence les cinq prochaines années. Digitale, physique, individuelle ou collective, la proximité est plurielle, mais essentielle au rebond de ce territoire et au développement des entreprises.

 

Appréhender les territoires comme de vrais bassins économiques

L’entreprise ne se développe pas « hors sol ». Ici, plus que nulle part ailleurs, l’entrepreneur est attaché à son environnement. Rompre avec la logique de territoires administratifs en privilégiant les bassins économiques, terrains de jeu naturels des 94 000 entreprises métropolitaines afin de les accompagner au plus près de leurs attentes. Redécouper notre champ d’intervention, en lien avec les 92 communes de la métropole sera nécessaire au développement économique et entrepreneurial des territoires. Zones d’activités, foncier, groupements d’entreprises, ancrage des filières…toutes ces questions doivent nécessiter de la part des élus de la CCIMP une connaissance fine, une relation de terrain.

60 000 entreprises rencontrées en 5 ans

L’organisation territoriale doit être au service de l’action de terrain. Afin de casser l’isolement du chef d’entreprise et un certain éloignement de la CCIMP, il appartient aux membres de la Chambre d’aller à la rencontre des entrepreneurs du territoire afin de les connaître et de se faire connaître. Au-delà de la simple rencontre, c’est à travers le portage d’un projet partagé et la capacité à trouver parmi les élus CCIMP un interlocuteur de référence sur l’ensemble des problématiques rencontrées que va devoir s’incarner la proximité souhaitée par cette nouvelle mandature. Les projets sont ouverts : permanence d’élus, plateforme collaborative, clubs d’entrepreneurs territoriaux… Faire de la proximité une atout, un service pour nos 94 000 entreprises.

FORMATION / ENSEIGNEMENT

Former aujourd’hui pour construire demain

"Les modèles de formation n’échappent pas à la modernisation, voire à l’ubérisation. La responsabilité du parlement de l’économie est d’adresser de nouvelles offres de formation en fonction du besoin du marché, mais aussi d’inventer de nouveaux formats d’intervention afin de se démarquer d’une offre standardisée. A la fois levier de performance entrepreneuriale et de compétitivité territoriale, la formation et l’enseignement supérieur sont au coeur des préoccupations de la CCIMP."


Métier historique des CCI, la formation et l’enseignement doivent faire face à la fois à une concurrence accrue et à une exigence toujours plusmarquée des dirigeants. Bien former, mieux former, vite former, pourfaire en sorte que les entreprises ne cherchent pas ailleurs les profils qui sont sur le territoire. C’est la mission de la CCIMP que d’écouter son marché et de répondre aux attentes des TPE-PME-PMI qui ont besoin d’un appareil de formation qui les comprennent.

Former le dirigeant pour lui donner une longueur d’avance

Un manager bien formé est un manager qui comprend les enjeux, maîtrise les techniques et anticipe les mutations. La formation du dirigeant est le nouvel enjeu de la performance et de la gouvernance des entreprises. La CCIMP doit proposer en priorité aux TPE-PME une offre de formation du dirigeant qui donne les clés de la compétitivité à son entreprise. A la fois généraliste et spécialisée, au sein des ses écoles et instituts de formation, l’executive formation est une priorité pour la CCIMP.

Attirer les talents, conserver les pépites

Dans la compétition des territoires et des grandes métropoles, l’enseignementsupérieur fait partie des critères différenciants. Aix-Marseille-Provence dispose d’une offre d’enseignement supérieur de grande qualitéavec la première université francophone au monde et une grande business school classée parmi les 5 meilleures de France. Pour autant, il ne s’agit pas d’en rester là. Comment accompagner les filières, comment fixer les cadres sur le territoire, comment attirer les plus grands chercheurs qui feront la renommée de cette métropole et son avenir ? La CCIMP souhaite relever le défi.

 

EMPLOI

Enjeu métropolitain, responsabilité entrepreneuriale

"Former, orienter, recruter, le dirigeant d’entreprise est un DRH en puissance. La place de l’entreprise doit être revue et corrigée pour être entendue et écoutée. Tout en veillant à ne pas ajouter une nouvelle couche au millefeuille des opérateurs, la CCIMP souhaite avec courage et responsabilité prendre part à la réflexion et à l’action pour relever le défi de l’emploi. Avec un angle de vue décalé, dans un esprit de R&D, les élus chefs d’entreprises s’engagent pour apporter un nouveau regard – économique et entrepreneurial -sur l’emploi."

 

Servir l’entreprise ne suffit plus aujourd’hui à répondre au défi de l’emploi. Il est de la responsabilité de la CCIMP d’être le partenaire des acteurs publics pour répondre à cet enjeu territorial et national. Elle doit également trouver des solutions nouvelles, innovantes lui permettant d’être, dans ses domaines de compétences, un opérateur qui apporte sa propre contribution sans jamais doublonner avec les autres acteurs du marché.

L’insertion, innover encore et toujours

Si la CCIMP se veut être un militant du territoire, elle doit également prendre à sa charge une part de l’enjeu de la mise en emploi à travers les publics de l’insertion. Pionnière il y a une dizaine d’année pour travailler à la réinsertion des Rmistes/allocataires du Rsa, elle a la responsabilité de poursuivre son engagement En lien avec le CD 13, la CCIMP aura la nécessité d’amplifier sous de nouvelles formes ses dispositifs de remise en emploi, de parrainage par des chefs d’entreprises engagés et de formation à la fois sur le savoir-faire mais également sur le savoir être. Un chantier colossal qui mérite de faire preuve d’expertise, d’interventionnisme et d’innovation pour repousser sans cesse les limites imposées par le marché.

L’emploi des publics en tension : une action à expérimenter

Travailleurs handicapés, non diplômés… il existe des publics pour lesquels l’accès à l’emploi est plus contraint encore. Renverser la réflexion, expérimenter de nouvelles approches, sensibiliser plus fortement les entrepreneurs, adapter les organisations… la CCIMP doit s’investir là ou trop peu d’acteurs sont positionnés, en mode «fab lab». Faire bouger les lignes, tenter d’inverser la tendance, créer une attention partagée, tels sont les attendus de cette feuille de route à élaborer collectivement. Il en va de même pour le jeune entrepreneur ou le créateur, qui aujourd’hui et demain un peu plus encore, créent leur entreprise et donc leur propre emploi. La CCIMP doit veiller sur l’emploi lorsqu’il existe et tenter de le préserver lorsqu’il est menacé par les changements sociétaux. Créons la communauté des jeunes entrepreneurs afin de leur donner tous les moyens de se développer et donc de développer l’emploi.

DIGITALISATION

La e-CCI pour toutes les entreprises

"Digitaliser la CCIMP et son offre, lui permettre de répondre aux défis technologiques et organisationnels des entreprises qu’elle accompagne c’est considérer la CCIMP comme une entreprise au service des entreprises. Experte, accessible, rapide, bref connectée, la CCIMP doit faire sa e-révolution pour être le partenaire 3.0 de la révolution économique et industrielle que nos entreprises connaissent."

Aucune organisation, aucun dirigeant, aucun client, aucun commerçant n’échappe aujourd’hui aux impacts de la mutation technologique dont il est coutume de dire qu’elle ne fait que commencer. Si le digital est une filière, il est aussi un usage. Cet usage modifie les codes et ubérise à grande vitesse les modèles traditionnels. La sécurité économique n’existe plus. Digital rime avec flexibilité, avec agilité, avec création de valeurs aussi. Faire du digital un enjeu, une solution, un catalyseur de richesse… tel est l’objectif de la CCIMP pour moderniser son organisation et son offre et accompagner le virage de ses propres clients.

 

Une CCI connectée clients

La CCIMP doit pouvoir proposer de nouveaux services dématérialisés (24/24 et 7/7), tel que le projet CCI Store le prévoit. L’entrepreneur a besoin de solutions facilement accessibles, en parfaite adéquation avec ses besoins. Il ne se déplace plus pour bénéficier d’un service généraliste ou standard. Toute l’offre adressée aux entreprises devra, demain, répondre à ce degré d’exigence, avec un indicateur de résultat : une augmentation constante de la consommation des services de la CCIMP.

Le digital plus qu’un outil, une stratégie

La CCIMP, son organisation, ses équipes doivent appréhender le digital comme un levier de création de richesse et un moyen de délivrer un conseil à valeur ajoutée pour les entreprises. Digitaliser devra également se conjuguer avec proximité. Si l’innovation est primordiale pour la survie des entreprises, la digitalisation de la CCIMP sous toutes ces formes sera essentielle pour son avenir. C’est le défi organisationnel des ces 5 prochaines années.

ENGAGEMENT DES ELUS ET DES ACTEURS ECONOMIQUES

Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin

"En transversalisant nos réflexions et prises de décisions, en créant un coeur de communauté engagé, en élargissant nos travaux à l’ensemble des acteurs économiques territoriaux, la CCIMP invente un nouveau modèle de CCI,
la CCI d’Entreprendre, une CCI de proximité. Pour cela, nous devrons être agiles, réceptifs et engagés. La CCIMP veut donner à son territoire une longueur d’avance, Ensemble !"


Porter un projet tout au long d’une mandature demande engagement, assiduité, implication de la part de l’ensemble des acteurs de la mandature. Cette mandature a souhaité aller au delà pour faire en sorte que la CCIMP soit une CCI ouverte, connectée, collaborative, une CCI de proximité. Cela impose d’aller sur le terrain, d’écouter les entrepreneurs, de capter les attentes, de lancer les alertes. Une CCI de proximité c’est aussi une CCI qui fédère, qui rassemble et qui invente un nouveau modèle de « travailler ensemble ».

 

Des Elus et mandataires au service d’un projet

La parole de la CCIMP a une valeur au sein du monde économique et au-delà. La meilleure manière d’en garantir la portée est de faire de ses élus et de l’ensemble de ses mandataires au sein, des quelque 200 organismes
associés, ses premiers ambassadeurs. Cela ne se fera pas sans une animation régulière de toutes ces communautés. Autour des assemblées générales mensuelles, les élus de la CCIMP seront appareillés régulièrement pour porter les positions du monde économique et devenir de véritables « militants du territoire » tout au long des 5 prochaines années.

Impulsons le Parlement de l’Economie Aix-Marseille-Provence

La CCIMP représente les intérêts du monde économique et des 94 000 entreprises de son territoire. C’est une des missions fondatrices des CCI de France. Pour autant, face aux mutations économiques, au bouleversement des modèles traditionnels de représentation, les entreprises ont besoin de nouveaux terrains d’expression et de compréhension des enjeux. En proposant de créer un Parlement de l’Economie métropolitain, qui rassemble les grands acteurs économiques du territoire autour d’un projet militant, la CCIMP organise les conditions d’une unité durable du monde économique. S’accorder sur des projets, partager des positions, prioriser nos champs d’intervention, voilà les axes de travail que nous souhaitons proposer aux acteurs du monde économique. Un seul objectif à cela, servir l’entreprise et faire entendre la voix économique du territoire.

Vidéos

3 questions à Jean-Luc Chauvin, nouveau Président de la CCI Marseille Provence

10 enjeux pour une ambition : réinventons nos entreprises, transformons notre territoire