Menu principal

11.09.2017 - Google à Marseille

Acquérir de nouvelles compétences numériques grâce à Google ?

Dans le cadre de sa tournée à travers le pays pour familiariser les Français aux outils numériques, Google stoppe au palais de la Bourse à Marseille les 22 et 23 septembre, accueilli par la CCIMP. Opération : bien se servir des outils numériques dans le business...

 

Depuis 5 ans, la firme américaine de Mountain View s’est mis en tête de contribuer à résorber quelques failles dans la croûte numérique française en rendant disponibles sur le web, et gratuitement, une collection d’outils et de formations sur-mesure, ciblant à la fois les entreprises et les commerces (Google pour les pros), les étudiants et jeunes en recherche d’emploi (Digital Active, une formation en marketing digital) ou le grand public. Ces programmes auraient déjà permis de former 100 000 professionnels et 50 000 étudiants.

 

Fort déficit commercial du clic

Pour asseoir la légitimité de son action contre la dite « fracture numérique » hexagonale, le moteur de recherche se revendique d’indicateurs qu’il tire d’une étude réalisée en collaboration avec Roland Berger et publiée en janvier dernier. Une photographie dressant un état des lieux numérique de la France tout en paradoxes, entre « boulimie des Français en matière d’usages numériques » ( parmi les premiers en Europe pour acheter et vendre en ligne, pour l’utilisation des plateformes de partage, tels Airbnb et covoiturage, ou encore pour l’équipement des foyers en VOD) et « un fort déficit commercial du clic » (solde entre la part des consommateurs qui importent et exportent via le e-commerce) de 715 M€ quand le Royaume-Uni est excédentaire de 895 M€.

On peut aussi y lire que la France, dont les infrastructures télécom ont fait le lit de l’ADSL et du mobile, est étrangement en retard pour la couverture en fibre et en 4G. Ou encore que dans le pays de l’invention de la carte à puce, l’administration convertit lentement ses services au numérique. Voire que des outils informatiques vieux de 10 ou 20 ans sont encore en exploitation dans les PME …

L’Hexagone n’est pas le seul espace que Google veut convertir. En 2015, le moteur de recherche annonçait sa volonté d’apporter les « compétences numériques essentielles » à 1 million d’entrepreneurs européens. Modelisée en France, l'initiative a depuis été dupliquée en Allemagne (plus axée exportation), Italie et Espagne (davantage pour améliorer l’employabilité).

 

Familiariser 70 000 Français aux usages du numérique en un an

Cette année, en mai à Angers, à l’occasion du lancement de sa tournée dans 100 villes françaises, Sébastien Missoffe, directeur général de Google France, s'assignait l'objectif de familiariser 70 000 Français aux usages du numérique d'ici mai 2018 dans le cadre de son programme de formation « Moteur de réussites françaises ».

Astucieusement, le géant américain s’adosse dans chaque ville à des partenaires locaux à l’écosystème solide, telles Chambres de commerce, qui, elles y voient l’opportunité de déclencher « une impulsion de masse ».

 

20 000 professionnels formés dans la région PACA

« L’histoire de Google à Marseille reste particulière », explique Amandine Guay, responsable du programme « Google pour les Pros ». La ville a en effet servi, en partenariat avec la CCI Marseille, de rampe de lancement au programme qui vise à accompagner les entreprises et commerces à exploiter le numérique pour leur activité, avant son lancement officiel à Lille en 2012.

Le « G » de l’acronyme GAFA (pour désigner les 4 plus grands acteurs du Net, avec Amazon, Facebook et Apple) revendique désormais la formation de près de 20 000 professionnels dans la région PACA, dont près de 5 000 à Marseille même.

« Nous sommes venus déjà deux fois au Salon des entrepreneurs (Les Echos) de Marseille, et aurons une nouvelle présence les 11 et 12 octobre de cette année, liste la marketing manager qui a rejoint Google en 2013 après avoir géré des programmes marketing d'acquisition et fidélisation chez Orange. Lors de notre événement Google pour les pros à la CCI de Marseille en décembre 2015, nous avons formé 467 professionnels au digital. Des coaches Google ont réalisé 4 opérations de porte-à-porte auprès des commerçants entre 2012 et 2015, notamment dans les villes de Nice, Cannes, la Ciotat, Auriol, Martigues, Aix. Nous avons également réalisé plusieurs workshops dans les villes de Marseille, Cannes et Sophia ».

 

Le digital, une mine d’opportunités

De retour à Marseille les 22 et 23 septembre prochains, l’événement sera – actualité cette année - ouvert aussi au grand public. Le vendredi restera réservé aux professionnels, TPE, PME, entrepreneurs, et commerçants ainsi qu’aux étudiants et personnes en recherche d’emploi.

Des ateliers alternant théorie et pratiques seront proposés à divers fins : augmenter sa notoriété, évaluer la performance de leur stratégie numérique, s'adapter aux nouveaux usages du mobile, développer sa clientèle, gagner en productivité, acquérir des compétences en marketing digital, optimiser sa recherche d’emploi… 

Parallèlement, un espace de rencontres personnalisés sera aménagé pour les professionnels où ils pourront bénéficier de conseils sur mesure (pas d’inscription au préalable nécessaire).

Enfin, une dizaine de conférences rythmeront chacun des deux jours sur des thématiques pensées pour répondre aux problématiques des entrepreneurs et des cadres (développer son entreprise grâce au référencement naturel ; intégrer le mobile dans sa stratégie digitale ; construire sa marque et raconter son histoire sur internet ; la culture de l’innovation chez Google ; développer sa notoriété grâce à YouTube ; lancer son activité à l’international …).

Le samedi a été pensé spécifiquement pour le grand public, enfants compris, lesquels pourront d’ailleurs s’initier au code. Au sein d’un « Lab », les visiteurs pourront manipuler les outils.

Enfin, un autre espace est mis à la disposition des institutionnels (Métropole, incubateur, CCI, université...) afin de leur permettre de présenter leur offre et supports, ainsi qu’un showroom pour les start-up locales.

Car finalement, rien ne vaut les témoignages pour faire naître des vocations et démystifier la complexité de la technologie …

 

A.D

Plus d'infos sur le programme

 

15 points clés de l’étude « Google »

 

1/ Les Français sont parmi les plus actifs en Europe pour acheter et vendre en ligne

2/ Les Français sont parmi les mieux équipés en Europe pour accéder aux contenus en ligne depuis leur domicile

3/ Les Français sont parmi les plus actifs des Européens sur les plateformes numériques de mise en relation

4/Après le Royaume-Uni, la France développe également des usages de crowdfunding

5/ 11 % des Français n’ont encore jamais utilisé internet


6/ Les Français sont en retrait sur les usages mobiles


7/
Les acteurs français du e-commerce français occupent une place majeure sur la scène internationale

8/La balance commerciale « du clic » reste déficitaire malgré des usages très développés en matière de e-commerce


9/ La France fait face à une insuffisance de compétences numériques


10/ L’apprentissage du code a fait son entrée dans les programmes du collège

11/ Les entreprises françaises, en particulier les PME, utilisent insuffisamment le numérique pour la relation client


Les services publics proposent aujourd’hui essentiellement de l’information en ligne

12/ Dans le panorama mondial, il n’y a pas encore d’entreprise française championne du numérique

13/ Encore peu de « digital natives » sont au panthéon des entreprises françaises.

14/ Les grandes entreprises de l’économie numérique en France proviennent des filières télécom et informatique

15/ Start-up françaises : de belles réussites mais des valorisations et des levées de fonds moyennes encore modestes

 

* Étude réalisée par Roland Berger

 

 

Actualité(s) liée(s)

Voir toutes les actualités